Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

11 octobre 2015 7 11 /10 /octobre /2015 00:40
Mondial 2018: la Centrafrique s’effondre à Madagascar

 

 

Par RFI 10-10-2015 à 21:20

 

La Centrafrique a très mal débuté les éliminatoires de la Coupe du monde 2018, samedi lors de la dernière journée de la phase aller du premier tour. Une défaite 3-0 face à Madagascar a jeté un voile sur ses espoirs de deuxième tour.

 

Ça ne pouvait pas plus mal démarrer pour la Centrafrique. Opposés à Madagascar pour le compte du premier tour aller des éliminatoires de la Coupe du monde 2018, les Fauves du Bas Oubangui se sont effondrés 3-0, samedi 10 octobre à Antananarivo. Déjà contrainte de jouer deux fois à l’extérieur à cause de tensions à Bangui, la sélection centrafricaine a sérieusement hypothéqué ses chances d’atteindre le deuxième tour.

 

C’est le milieu Michael Rabeson qui a ouvert le score (27e), suivi de Njiva Rakotoharimalala (39e), tandis que Johann Paul a conclu la marque (65e). La manche retour se tiendra mardi 13 octobre. Le vainqueur rencontrera le Sénégal au deuxième tour.

 

En déplacement en Erythrée, 202e mondial, le Botswana a pris une option pour le deuxième tour et un périlleux affrontement face au Mali. Les Zèbres se sont imposés 0-2, grâce à une réalisation de Galabgwe Moyana (22e) et de Joel Mogorosi (64e).

 

Dans la dernière rencontre de cette phase aller, le Tchad a fait un tout petit pas vers le prochain tour lors de la réception de la Sierra Leone (1-0). Une courte victoire obtenue au retour des vestiaires grâce à un but de Leger Djime. Si le Sao concrétise cette légère avance mardi à l’extérieur, il ira défier l’Egypte.

 

 

NDLR : La honte !!!!  Le Centrafrique va mal, est-il besoin de le rappeler ! Il faut vraiment arrêter les frais et l'humiliation chaque fois que nos "Fauves" (qui n'en sont plus) insistent pour que l'on leur paient de coûteuses sorties mal préparées pour ramener chaque fois des résultats désastreux. Nos sportifs ne bénéficient pas des conditions de préparation suffisantes donc tant que les choses ne redeviendront pas normales dans ce pays, plus de participation aux compétitions sportives à quelque niveau que ce soit jusqu'à nouvel ordre !

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com