Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

5 octobre 2015 1 05 /10 /octobre /2015 16:55

 

 

 

http://rjdh.org/ PAR NAÏM-KAÉLIN ZAMANE LE 5 OCTOBRE 2015

 

Le parti Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain (MLPC) a exprimé sa disponibilité à participer à la prochaine concertation promise par la présidente de la transition dans son discours du 30 septembre dernier, face au regain de tensions en Centrafrique. Il a par ailleurs déploré la réunion de New York du 01er octobre en marge de la 70ème Assemblée Générale des Nations Unies, qui n’a pas joué en faveur de la République Centrafricaine vu la résurgence des violences, trois jours avant sa tenue.

 

Des réactions exprimées le 04 octobre lors d’un point de presse au domicile du président du MLPC, Martin Ziguélé. « Le dialogue demeure le principal moyen de résolution de crise en démocratie. La présidente de transition a invité la classe politique à un dialogue. Lorsque vous invitez quelqu’un, c’est vous qui lui présentez les mets. Nous attendons qu’on nous dise les sujets sur lesquels nous allons discuter. Et fidèles à nos principes et fidèles à notre tradition de républicain, nous apporterons autant que nous pourrons notre contribution pour qu’au bout de cette démarche, il y ait la paix », a dit Martin Ziguélé, une déclaration qui va dans le sens de celle des partis, associations et personnalités politiques indépendantes exigeant la communication des sujets de débats de cette concertation préalable.

 

Le MLPC a dans la même logique déploré les produits obtenus à la réunion de New-York du 01er octobre 2015. « La réunion prévue le 01er octobre 2015 en marge de la 70ème Assemblée Générale de l’ONU était une vitrine pour la RCA, car elle devrait permettre de préparer l’après transition et de présenter les préoccupations de la population centrafricaine. Lorsque la communauté internationale à d’autres soucis se mobilise pour votre pays et qu’à trois jours avant vous vous entretuez, vous lancez des messages incompréhensibles, que vous demandez à vos compatriotes de plus travailler, que vous êtes dans la déstabilisation permanente de votre pays, ils ont autre chose à faire que d’aller financer des personnes qui ne savent pas ce qu’ils veulent », trouve-t-il.

 

Selon certaines indiscrétions, « la salle où devait se tenir la réunion de New-York était quasiment vidé des bailleurs et donateurs. Les autorités centrafricaines ont dû prononcer leurs discours devant un public assez petit ».

 

Aucune date n’est encore prévue pour la concertation annoncée par la cheffe de l’État de transition.

Le MLPC favorable à la concertation promise par la cheffe de l’État de transition

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com