Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

21 octobre 2015 3 21 /10 /octobre /2015 22:34

 

 

APA- Diamniadio (Sénégal) -2015-10-21 14:43:06 La BAD est décidée à faire de l’agriculture une vraie activité commerciale, a déclaré mercredi à Diamniadio (40 km de Dakar) le Président du groupe de la Banque africaine de développement.


Akinwimu Adésina s'exprimait à l'ouverture de la conférence de haut niveau sur la transformation de l'agriculture africaine organisée par l'institution financière. ‘'Cette activité commerciale consiste à nourrir l'Afrique et à libérer son potentiel afin de promouvoir la diversification des économies africaines''.


Selon M. Adésina, il est temps que les ministres des Finances aient une conception différente de l'agriculture. Ce n'est qu'en transformant l'agriculture de leur pays, qu'ils sortiront des milliers de personnes de la pauvreté et produiront de la richesse.

‘'L'Afrique doit libérer la richesse de son sol, pas seulement la richesse minérale et pétrolière'', a-t-il souligné, ajoutant que les pays africains qui dépendent de l'exportation des matières primaires font face à l'aggravation des déficits de comptes courants et au déséquilibre budgétaire. 


‘'L'Afrique dépense aujourd'hui 35 milliards de dollars par an pour l'importation de produits alimentaires'' et il est important, selon Adésina, que cette devise soit consacrée au développement du continent sans pour autant aller vers les marchés de capitaux. 


De l'avis de M. Adésina, si cette tendance n'est pas inversée par la transformation des produits agricoles, l'Afrique consacrera 1000 milliards de dollars pour importer des denrées alimentaires à l'horizon 2030.


‘'L'Afrique est simplement fatiguée d'être dans l'insécurité'', affirme-t-il dans un discours où il a alterné le français et l'anglais.


Pour remédier à cette situation le président de la BAD suggère aux pays africains d'investir dans des infrastructures de qualité. ‘'Ce qui, selon lui, attirera le secteur privé pour investir dans les zones rurales''.


La question du financement a été aussi abordée par M. Adésina pour qui les Banques centrales africaines et les ministres des Finances doivent apporter des fonds publics pour partage les risques de crédit des banques commerciales. 

‘'Ils doivent aussi apporter l'expertise technique pour aider les banques commerciales à apprécier les risques dans le domaine agricole'', a encore suggéré M. Adésina.

 

http://apanews.net/news/fr/article.php?id=836717#sthash.JqDj7pXu.dpuf

La BAD veut faire de l'agriculture une vraie activité commerciale (président)

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com