Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

6 octobre 2015 2 06 /10 /octobre /2015 00:25
Congo : référendum constitutionnel fixé au 25 octobre

 

 


Brazzaville - AFP / 06 octobre 2015 01h15 -  Le projet de nouvelle Constitution qui permettra au président congolais Denis Sassou Nguesso de se représenter en 2016 sera soumise à référendum le 25 octobre, a annoncé lundi soir le gouvernement de Brazzaville.


Au terme d'un débat enrichissant (...) le Conseil des Ministres, chacun ayant pleinement conscience du caractère historique de l'événement, a décidé d'adopter avec amendements le projet de loi portant Loi constitutionnelle, indique un compte-rendu officiel du Conseil des ministres transmis à l'AFP. 


Le référendum sur le projet de loi constitutionnelle est convoqué pour le dimanche 25 Octobre 2015, ajoute le texte, précisant que la campagne en vue de cette consultation populaire s'étendra du 9 au 23 octobre 


Si elle est adoptée par le peuple congolais, la nouvelle Constitution donnera naissance à une Nouvelle République, ajoute le Conseil des ministres.


La nouvelle Constitution ramènerait la durée du mandat présidentiel de 7 ans à 5 ans mais stipule que le mandat du chef de l'État est renouvelable deux fois.


Conformément aux recommandations du dialogue national de juillet - dénoncé comme une farce par l'opposition - le projet de nouvelle constitution abaisse à 30 ans (contre 40) l'âge minimum pour être candidat à la magistrature suprême en faisant disparaître l'âge maximal de 70 ans inscrit dans la Constitution de 2002.


M. Sassou, 72 ans cette année, cumule plus de trente ans à la tête du pays. Il a dirigé le Congo à l'époque du parti unique, de 1979 jusqu'aux élections pluralistes de 1992, qu'il a perdues.


Revenu au pouvoir en 1997 à l'issue d'une violente guerre civile, il a été élu président en 2002 et réélu en 2009.


La Constitution actuelle lui interdit à double titre de se présenter à la prochaine présidentielle devant avoir lieu mi-2016 en ce qu'elle limite à deux le nombre des mandats que peut exercer un chef de l'État et interdit à toute personne âgée de plus de 70 ans de concourir à la présidentielle.



(©) http://s.romandie.com/news/nbread.php?news=636315

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com