Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

21 octobre 2015 3 21 /10 /octobre /2015 22:20

 

 

Cher (e) s amis journalistes bonjour ! Soyez les bienvenus à cette conférence de presse de l’Observatoire National des Elections (ONE). Avant tout propos qu’il nous plaise  d’observer une minute de silence à la mémoire de nos compatriotes décédés lors des évènements meurtriers des 26- 27- 28- 29 et 30 septembre 2015.

 

 Les élections Centrafricaines se tiendront elles en fin décembre 2015. A quand sera-t-il rendu public le nouveau chronogramme des élections Centrafricaines ? Pourquoi autant de démission au sein du navire des élections de sortie de crise en République Centrafricaine ?  Vous êtes nombreux à vous poser légitimement ces questions.

 

Si l’ANE peut être caricaturée comme le bateau des élections, et qu’on y constate des démissions successives et précipitées des capitaines du navire, certainement qu’il y a un grave problème à bord. Ce problème doit être diagnostiqué, identifié et solutionné pour éviter au peuple Centrafricain de sortir d’une crise pour entrer dans une autre  née de l’organisation d’une  élection bâclée qui est le vœu cher de ceux n’ont cure des souffrances du peuples centrafricain.

 

Le Code électoral n’a pas fait mystère des organes concernés par les élections en République Centrafricaine. Mieux, l’organe de gestion est technique et indépendante pour éviter les errements du passé.

 

 A quoi assistons-nous dans la pratique ? Des organes illégaux tels que : le Pool des élections, le Comité Stratégique et les Comités Préfectoraux des élections sont actifs au détriment de l’ANE. Que cache cette volonté délibérée des plus hautes autorités encouragées par la communauté internationale et les partis politiques à mettre entre parenthèse, le seul organe de gestion des élections légalement institué ?

 

 Il y a de cela une lurette que l’Observatoire National des Elections attirait l’attention de l’opinion publique nationale, internationale et les membres de l’Autorité Nationale des Elections (ANE) sur le danger que représentent ces structures informelles. Mais, les membres de l’ANE se sont prêtés au jeu en participant aux travaux de ces organes informels, entachant ainsi la neutralité et l’impartialité de l’Autorité Nationale des Elections (ANE). Aujourd’hui, les membres de l’ANE sont pris dans le piège. A travers des pressions politiques, dont les contenus ne sont pas dévoilés, exercées sur eux de façon permanente, les démissions se succèdent au sein de l’Autorité Nationale des Elections (ANE).

 

L’Observatoire National des Elections (ONE) estime qu’avec la démission du Vice –président et du Président de l’ANE ainsi que les raisons objectives fournies à l’appui de ces démissions les autres commissaires doivent en principe déposer leur démission. Ce n’est qu’une question de bon sens. Un corps sans tête ne peut plus courir.

 

Le Chef de la Minusca ONANGA ONYANGA, et les membres du Gouvernement de Transition n’ont pas raison de dire que le départ du Président de l’ANE n’impacte en rien le processus électoral.

 

En dépit de la situation actuelle, la RCA est et demeure un pays de droit. Elle est membre des Nations unies. Il serait inconcevable que les Nations unies cautionnent la tenue des élections en deçà des valeurs qu’elles promeuvent.

 

Les oiseaux de mauvais augure qui claironnent doivent se rendre à l’évidence que le code électoral comporte des délais incompressibles en matière de convocation du corps électoral, de dépôt des candidatures, du contentieux électoral ou de la campagne électorale. Ces mêmes oiseaux serait bien inspirés de résoudre la question prioritaire  de la sécurité au lieu de parler d’autres choses

 

Le Coordonnateur National

 

Me Serge Soleil SERAMALE

 

 

Lu pour vous par :

 

André MORNADJI BOBAL   

 

 1er Vice-coordonnateur de l’Observateur National des Elections (ONE)                                       

 

Tél. 00 236 75 50 14 90

CONFERENCE DE PRESSE DE L’OBSERVATOIRE NATIONAL DES ELECTIONS (ONE) SUR LES DEMISSIONS EN CASCADE DES RESPONSABLES DE L’AUTORITE NATIONALE DES ELECTIONS (ANE)

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com