Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

6 octobre 2015 2 06 /10 /octobre /2015 00:16
Communiqué UDPP

 

 

DECLARATION

 

L’Union Démocratique du Peuple pour le Progrès (U. D. P. P.), suit avec amertume et une très grande consternation les évènements tragiques qui endeuillent depuis hier, Samedi 27 Septembre, des familles innocentes. Ayant pris pour  prétexte l’assassinat suspect d’un Mototaxi, qui serait de confession musulmane, les extrémistes musulmans à la solde de la Séléka, basés au Km5, ont attaqué tôt ce Samedi, les paisibles populations de Bazanga dans le 5è, et du quartier Sara et des Castors dans le 3è Arrondissement, semant la mort et la désolation.

 

L’UDPP déplore le lâche assassinat de ce taxi-moto mais estime toutefois que cet assassinat ne saurait constituer un motif pertinent pouvant amener ces tueurs à plonger la capitale dans le chaos. Cette guerre n’est pas le nôtre ; elle nous est imposée par les ennemis bien identifiés de notre pays qui trouvent leur compte dans les souffrances de notre peuple. Cette flambée de violence, en cours, est un plan savamment ourdi, de longue date, et mis en exécution par les suppôts des intérêts obscures qui rêvent depuis toujours de mettre le grappin sur les immenses richesses dont regorge notre pays au détriment du peuple centrafricain.

 

 Des témoignages concordants attestent péremptoirement que le taxi-moto aurait été tué et jeté dans les locaux de la F.N.E.C., dans le 8è Arrondissement par des hommes non identifiés, se déplaçant à bord d’un véhicule militaire. Si ces témoignages venaient à être vérifiés, cela voudrait dire que cet assassinat ne saurait être imputé aux Chrétiens.

 

L’UDPP constate avec étonnement la passivité notoire de la MINUSCA, dont la mission première est de s’interposer entre les belligérants afin d’éviter des massacres. Cette passivité incompréhensible de la MINUSCA est une forfaiture qui la place à l’encontre des différentes résolutions de l’ONU relatives à la crise centrafricaine. On comprend aisément l’hostilité légitime des populations du 3è et du 5è arrondissements contre les patrouilles des forces onusiennes, qui ne s’effectuent généralement que dans les zones épargnées par le conflit.

 

L’UDPP dénonce fermement l’attitude ambigüe du Gouvernement qui, en l’absence de la Cheffe de l’Etat, aurait dû multiplier des appels au calme en attendant le retour de celle-ci. La timide réaction du gouvernement se résumant à un ridicule « couvre-feu » dont il sait qu’il ne dispose pas les moyens de faire respecter.

 

L’UDPP identifie clairement Messieurs François Bozizé et Michel Djotodia, partenaires des accords de dit de Nairobi, comme principaux responsables des tueries de Bangui et du chaos dans lequel est plongé notre pays. Ces deux assoiffés de pouvoir se sont entendus sur le dos du peuple centrafricain pour revenir aux affaires, même au prix du sang des compatriotes.

L’UDPP appelle tous les patriotes et démocrates centrafricains ainsi que tous les amis de la Centrafrique à se mobiliser pour barrer la route aux ennemis du peuple.

 

L’UDPP présente aux familles endeuillées ses profondes et sincères condoléances.

 

Elle apporte son soutien indéfectible à la Transition en cours, sous la triple direction du Chef de l’Etat de Transition, du Président du CNT et du Chef du gouvernement de transition ; exhorte l’ANE a accélérer les préparatifs des consultations en vue pour permettre au peuple d’aller aux urnes , dans les meilleurs délais, afin de choisir librement ses dirigeants légitimes.

 

Vive la Centrafrique, notre Patrie !

 

Vive le peuple centrafricain !

 

Fait à Bangui le 30 Septembre 2015

 

 

Communiqué UDPP

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com