Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

28 octobre 2015 3 28 /10 /octobre /2015 18:40

 

 

 

28/10/15 (APA)

 

Environ 105 000 ressortissants Centrafricains réfugiés au Cameroun devraient participer aux élections générales prévues dans leur pays avant le 31 décembre 2015, date conjointement retenue par la Communauté internationale et les autorités centrafricaines pour la fin de la transition.

 

Pour permettre aux réfugiés centrafricains d’exprimer leur devoir civique, le Haut commissariat aux réfugiés (CHR), le gouvernement camerounais et les autorités en charge de la transition en Centrafrique à travers leur représentation diplomatique au Cameroun, procèdent depuis quelque temps à l’enregistrement des réfugiés.

 

Les premiers chiffres ont été communiqués par l’ambassade de la Centrafrique au Cameroun au terme d’une descente sur le terrain, notamment dans les régions de l’Adamaoua et de l’Est, frontalières à la RCA.

 

Selon des sources proches du dossier, sur environ 300 000 réfugiés centrafricains qui ont fui la guerre civile qui sévit dans leur pays depuis trois ans, au moins 105 000 d’entre eux sont des potentiels électeurs.

 

Ces chiffres ont été répercutés aux organes de transition, notamment la Commission électorale indépendante (CEI) qui devra alors mobiliser la logistique nécessaire pour permettre le bon déroulement du vote des réfugiés.

 

Au terme des consultations avec les forces vives du pays, et sous réserve de l’approbation de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), le référendum constitutionnel initialement prévu le 4 octobre dernier, devra se tenir le 6 décembre 2015.

 

Le premier tour des législatives et de la présidentielle aura lieu le 13 décembre prochain, et éventuellement le second tour le 24 janvier 2016.

 

105 000 potentiels électeurs Centrafricains réfugiés au Cameroun

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com