Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

21 septembre 2015 1 21 /09 /septembre /2015 21:24

 

 

 

http://rjdh.org/  PAR ARMANDO YANGUENDJI LE 21 SEPTEMBRE 2015

 

Les activités ont été temporairement  perturbées au début de la mi-journée dans une partie du  4ème arrondissement de Bangui. Des Anti-Balaka sont sortis dans la rue et ont empêché les véhicules et autres engins roulant de circuler librement. La présidence par la voix du Ministre Conseiller en matière politique parle d’un évènement qui s’inscrit dans la suite logique de la demande de la 3ème transition.

 

« Des boutiques, des magasins et autres lieux de vente du marché Gobongo dans le 4ème arrondissement et au pk12 à la sortie nord de Bangui ont dû fermer leurs portes », ont raconté certains habitants du pk12 joints au téléphone par le RJDH.

 

Ce sont les Anti-Balaka qui ont érigé  des barricades sur les voies. On ignore encore les raisons », a relaté une source jointe à Gobongo

 

Même constat fait au PK 12, sortie nord de la ville de Bangui. « Les deux axes ont été barricadés au niveau du pont bascule. Il s’agit de la route qui mène à Damara et celle de Boali. Le marché s’est vidé dans la matinée », a décrit Jean Nargo, habitant de PK12.

 

De sources non officielles, l’évènement de ce 21 septembre serait une riposte à une probable descente des éléments de l’Union pour la Paix en Centrafrique, (UPC) de Ali Darass à Bangui et la démission de la cheffe de l’Etat de transition.

 

Selon la présidence de la République, il s’agit bien de la suite logique de l’idée de la troisième transition mais des dispositions sont déjà prises pour parer à toute éventualité. « C’est la suite logique de la revendication de la troisième transition. La présidence observe les choses et des dispositions sont déjà prises. Cette situation relève en revanche du gouvernement de transition », a indiqué Anicet Guiyama Massogo, Ministre-Conseiller politique de la cheffe de l’Etat.

 

Lu sur facebook

 

Au PK 12 à la sortie Nord de Bangui, le calme est revenu même si les vendeuses de viandes boucanées sont encore terrées sous les tentes. Selon les témoignages recueillis sur place, 3 jeunes à moto et armés sont venus attaquer la brigade de Gendarmerie du PK12. Après avoir désarmé les gendarmes sur place et blessé deux d'entre eux, ils ont libéré une vingtaine de prisonniers qui attendaient leur transfert à la maison d’arrêt de Ngaragba. A l'heure actuelle la gendarmerie est déserte le véhicule abandonné et les malfrats ont disparu dans la nature.

Un lundi marqué par des perturbations de la circulation dans la ville de Bangui

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com