Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

25 septembre 2015 5 25 /09 /septembre /2015 22:16

 

 

http://www.linfodrome.com/ par César Djédjé Mel 25/9/2015 à 19 : 25

 

Le processus de réconciliation en Côte d’Ivoire inspire la Centrafrique

 

Une délégation centrafricaine conduite par Lydie Florence N’douba, ministre de la réconciliation nationale, du dialogue politique et de promotion de la culture civique, séjourne en Côte d’Ivoire. Elle est venue s’inspirer du modèle de réconciliation dans la perspective de la mise en place d’un programme de réconciliation en Centrafrique, après les récentes crises que ce pays a connues.

 

Vendredi 25 septembre 2015, ladite délégation a été reçue en audience par Gnenema Mamadou Coulibaly, ministre ivoirien de la justice, des droits de l’homme et des libertés publiques. Au sortir de la rencontre, la ministre a déclaré : « Je suis à la tête d’une délégation centrafricaine en Côte d’Ivoire dans le cadre de la mise en œuvre de la commission vérité justice et réparation, un processus que le Forum de Bangui a décidé dans ses recommandations pour aboutir à la réconciliation véritable de tous les Centrafricains. Donc, nous venons à l’école de la Côte d’Ivoire qui a déjà mis en place et fait fonctionner une structure semblable. »

 

Lydie Florence N’douba a indiqué que les échanges étaient très fructueux : « Le garde des Sceaux nous a prodigué un certain nombre de conseils pouvant nous aider à réussir le processus que nous entamons, c’est vraiment très positif », s’est-elle réjouie.

 

Quant au ministre ivoirien, il a relevé que la Centrafrique doit adapter son programme à ses réalités. « Je disais à madame le ministre, qu’au cours de nos échanges qu’il n’y a pas de prototype de réconciliation. Il n’y a pas de prototype de mécanisme de réconciliation. La réconciliation est fonction des causes du conflit qui l’a générée », a expliqué Gnenema Mamadou Coulibaly.

 

Cependant, le garde des Sceaux ivoirien a indiqué que le partage d’expérience peut se faire à d’autres niveaux. « Les mécanismes mis en place, les moyens, la progression peuvent être partagés avec un peuple frère qui commence cette expérience. Nous pouvons leur dire, le timing, nous pouvons leur dire les moyens à déployer, nous pouvons leur suggérer des méthodes pour y parvenir », a-t-il laissé entendre. 

 

 

Coopération Africaine / Le Ministère de la Réconciliation Nationale, du Dialogue Politique et de la Promotion de la Culture Civique de la Centrafrique s’imprègne du modèle de la CONARIV

 

http://news.abidjan.net/  vendredi 25 septembre 2015  


La Ministre de la Réconciliation Nationale, du Dialogue Politique et de la Promotion de la Culture Civique de la République Centrafricaine, Mme Lydie Florence N’Douba a été reçue le vendredi 25 septembre, en audience au siège de la CONARIV (la Commission Nationale pour la Réconciliation et l’Indemnisation des Victimes) par le vice-président, le Roi de Grand Bassam Amon Désiré Tanoe.

 

En l’absence du Président Ahouana Siméon de la CONARIV, c’est une forte délégation centrafricaine dirigée par la ministre Lydie Florence N’Douba qui est venue s’imprégner de l’expérience ivoirienne en matière de réconciliation, de dialogue, de retour à la normalité et de politique d’indemnisation des victimes.


« L’objet de notre visite à la CONARIV, c’est de s’imprégner de son modèle, parce que nous avons en projet la mise en place d’une structure similaire en Centrafrique » a déclaré la ministre Centrafricaine Lydie Florence N’Douba.

 

 Au sortir de ces échanges qu’’elle a qualifiés de ‘’très enrichissants’’ pour la délégation Centrafricaine qui en a tiré grand profit, il s’avère selon elle que les réalités africaines sont les mêmes mais les circonstances de crise qui diffèrent d’un pays à un autre.

 

« Chez nous, ce n’est pas un conflit interreligieux comme beaucoup ont tendance à penser et c’est pour cette raison que nous nous sommes dirigés vers les frères ivoiriens qui ont connu des crises plus ou moins similaires pour s’inspirer de leur expérience » a indiqué la Ministre Centrafricaine en charge de la Réconciliation Nationale, du Dialogue Politique et de la Promotion de la Culture Civique.


Après l’avènement de la CDVR (Commission, dialogue, vérité et réconciliation), la CONARIV dont la composition est laïque et qui s’est engagée depuis le 04 août 2015, sous la houlette Président de la République, S.E. Alassane Ouattara, dans l’indemnisation des victimes des crises survenues en Côte d’Ivoire, vient servir d’exemple au Gouvernement Centrafricain qui accourt à la réconciliation.

Lu pour vous : Processus de réconciliation : la Centrafrique prend conseil auprès de la Côte d’Ivoire
Lu pour vous : Processus de réconciliation : la Centrafrique prend conseil auprès de la Côte d’Ivoire
Lu pour vous : Processus de réconciliation : la Centrafrique prend conseil auprès de la Côte d’Ivoire

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com