Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

24 septembre 2015 4 24 /09 /septembre /2015 19:04

 

 

 

http://adiac-congo.com/  Jeudi 24 Septembre 2015 - 13:34

 

Selon l’ONU, le financement marocain de 250 millions de FCfa et japonais de 334 millions de FCfa, contribuera au budget électoral notamment à la participation des réfugiés centrafricains aux prochaines élections.

 

Le besoin financier global suscité par l’Autorité nationale des élections (ANE), l’administration chargée d’organiser les élections en RCA, est estimé à environ 10 milliards de FCfa. Cependant, des interrogations subsistent quant à la tenue du calendrier électoral car le fonds électoral géré par le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) n’a pour l’heure pas reçu l’intégralité de l’enveloppe concourue.

 

La préoccupation des autorités de la transition centrafricaine, tout comme de celle des partenaires du pays, est de parvenir à tenir dans le délai les prochaines échéances électorales en vue du retour à l’ordre constitutionnel. « Le déroulement des élections pacifiques contribuera à la stabilité et au développement social et économique du pays. C’est la raison pour laquelle le Japon a décidé de soutenir les élections pour l’avenir éclatant de la population centrafricaine », a indiqué l’ambassadeur du Japon en poste au Cameroun, Kunio Okamura, rapporte le RJDH.

 

L’un des volets importants du processus en cours, est l’opération de recensement électoral amorcée depuis fin juillet. La divergence liée à la participation ou non des déplacés ou réfugiés centrafricains dans les pays voisins, n’a pas du tout facilité l’allure du processus. L’enrôlement des réfugiés et demandeurs d’asile centrafricains dans les pays limitrophes ayant été achevé, l’ANE ne parvient pas à rendre public le fichier électoral complet.

 

D’après des chiffres provisoires publiés par l’administration électorale, le 10 septembre dernier, environ 1,4 millions de personnes sont déjà inscrites soit 64, 97% de l’électorat attendu. Des détails ont été affichés par préfecture et grande-ville, « l’Ombella-M’Poko et de la Lobaye raflent respectivement, 97% et 93% ; l’Ouham 26% ; la Bamingui-Bangoran avec 114% et le Haut-Mbomou 66% ainsi que la Ouaka et la Vakaga avec 11% chacun. », a dévoilé dans un communiqué le président de l’ANE, Dieudonné Kombo Yaya cité par la même source.

 

Le calendrier électoral en Centrafrique prévoit la tenue d’un referendum constitutionnel, le 4 octobre, alors que le premier tour de la présidentielle et des législatives est fixé pour le 18 octobre 2015.  

  

Fiacre Kombo

Élections en Centrafrique : les gouvernements marocain et japonais accordent 800.000 dollars
Élections en Centrafrique : les gouvernements marocain et japonais accordent 800.000 dollars

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com