Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

5 août 2015 3 05 /08 /août /2015 11:54

 

 

 

Par RFI 05-08-2015 à 10:35

 

Des élections sont prévues en Centrafrique avant la fin de cette année 2015. Il doit notamment y avoir le premier tour de la présidentielle et des législatives, au mois d'octobre. Et un nouveau candidat s’est déclaré pour prendre les rênes du pays : il s'agit de Faustin-Archange Touadéra.

 

Faustin-Archange Touadéra a été Premier ministre de l'ex-président, François Bozizé, jusqu'en janvier 2013. Il a quitté la primature après la signature des accords de Libreville. Et c’est cette expérience au pouvoir qu’il met en avant dans sa campagne : « Notre pays est encore dans une situation très, très critique, où la cohésion sociale est mise à mal. Beaucoup de Centrafricains sont encore inquiets par rapport à leur avenir. Vous savez que j’ai été pendant cinq ans Premier ministre. Les Centrafricains ont besoin de quelqu’un qui les rassure, qui a de l’expérience. Donc, je suis candidat indépendant pour les élections d’octobre 2015 ».

 

Candidat indépendant, Faustin-Archange Touadéra affirme qu'il est prêt à se retirer de la course si François Bozizé venait à se présenter : « Je suis resté avec le président Bozizé pendant très longtemps, le président Bozizé m’a fait beaucoup confiance. Il y a une candidature qui est tout à fait annoncée en tant que président fondateur du KNK (parti politique de François Bozizé, NDLR), c’est une candidature qui est naturelle et souhaitée. Tout simplement, ce que je peux vous dire c’est que si cette candidature devait prospérer nos deux candidatures ne seraient pas concurrentielles ».

 

 

 

NDLR : C’est précisément l’expérience de monsieur "béni oui oui" que met paradoxalement en avant et dont se prévaut Faustin Touadéra qui constitue son véritable boulet car le bilan de sa longue gouvernance en tandem avec son patron François Bozizé est si catastrophique pour la RCA et encore vivace dans la mémoire des Centrafricains car fait de divers crimes de sang et économiques ainsi que de prédation à tous les niveaux. C’est pendant le règne du PM Faustin Touadéra que le régime de Bozizé a procédé à une distribution à grande échelle d’armes et surtout de machettes offertes par la Chine et destinées aux paysans mais détournées de ce but pour des fins plutôt criminelles, aux tristement célèbres milices COCORA de feu Lévi Yakété et autres CLOAC de Steve Yambété. Contrairement à ses prétentions, le seul énoncé du nom de Touadéra, non seulement ne peut nullement rassurer les Centrafricains mais surtout, les inquiète.

RCA: Faustin-Archange Touadéra nouveau candidat à la présidentielle

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com