Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

17 août 2015 1 17 /08 /août /2015 11:36

 

 

 

Par RFI 15-08-2015 à 17:06

 

En République centrafricaine, plus d’une quinzaine de détenus se sont enfuis de la prison de Ngaragba, à Bangui, avec la complicité des gardiens. Une évasion que vient tout juste de révéler le ministre centrafricain de la Justice qui a pris tout son temps pour passer aux aveux, car l'affaire remonte à juillet dernier.

 

Il aura fallu plusieurs semaines avant que la nouvelle de cette évasion ne finisse par éclater au grand jour. Le scénario a des allures de série télévisée.

 

Le 30 juillet dernier, les gardiens de la prison s’aperçoivent qu’un tunnel a été creusé depuis l’intérieur de la maison d’arrêt jusqu’au-delà du mur d’enceinte. « Dix-sept prisonniers, au moins, ont emprunté ce tunnel pour prendre la tangente, sans que personne ne s’en aperçoive et ne soit même en mesure de dire quand a eu lieu précisément l’échappée belle », explique un porte-parole de la Minusca.

 

Aussi, les responsabilités sont partagées puisque les abords extérieurs de la prison sont surveillés par les Casques bleus et, pour ce qui est de la surveillance interne à la maison d’arrêt de Ngaragba, ce sont des militaires et des gardiens centrafricains qui veillent sur les détenus.

 

« Impossible de nier la complicité des gardiens », a déclaré le ministre de la Justice, Aristide Sokambi qui a confirmé que quatre gardiens chargés de la surveillance, le jour de l’évènement, ont été placés sous mandat de dépôt pour complicité d’évasion.

 

Néanmoins, cette complicité est sans doute plus vaste car habituellement, une trentaine de surveillants, en plus de la Minusca, sont présents chaque jour.

 

Entretemps, l’histoire rocambolesque ne s’arrête pas là puisque les fuyards ont pu dérober deux armes automatiques de type kalachnikov. Selon les dires du ministère de la Justice, la sécurité a depuis été renforcée à l’intérieur et à l’extérieur de la prison.

RCA: des gardiens complices de l’évasion de la prison de Ngaragba

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com