Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

15 août 2015 6 15 /08 /août /2015 00:58
Nouvelles nationales sur RJDH
Nouvelles nationales sur RJDH

 

 

Des difficultés relevées au sein du comité de suivi du forum de Bangui

 

http://rjdh.org/  PAR NAÏM-KAÉLIN ZAMANE LE 14 AOÛT 2015

 

Le forum national de Bangui, tenu du 04 au 11 mai 2015, a permis à environs 800 participants de formuler des recommandations. Celles-ci, au nombre de 643, doivent être mises en œuvre par le comité de suivi, mis en place le 23 mai par décret n°16-201. Cependant, plusieurs difficultés se présentent déjà à cet organe de suivi. Au de celles-ci la disponibilité des membres du comité de suivi.

 

Ce manque de disponibilité a été manifesté lors de l’atelier d’imprégnation des recommandations du forum national de Bangui à l’intention des membres du comité de suivi, tenu du 10 au 13 août 2015, à l’hôtel J.M Résidence. «Cet atelier aurait pu être un succès si tous les membres du comité de suivi, à qui est dédié la rencontre, étaient présents », a dit Joseph Bindoumi, président du comité de suivi ce jour 10 août 2015.

 

Me Sombo Dibélé Arlette s’est interrogée sur les critères ayant sous-tendu le choix des membres du comité de suivi. «Je pense que la disponibilité est une qualité requise pour les membres du comité de suivi. Comment peut-on choisir des membres qui n’accordent pas de priorité au comité de suivi  et préfèrent donner leur temps à autre chose. Ceci m’amène à m’interroger sur les critères qui ont été à la base du choix des membres du comité de suivi », s’est-elle indignée. 

 

Cet atelier qui a connu la présence de 11 membres du comité de suivi au lieu de 25, a par ailleurs relevé d’autres problèmes que risquent de rencontrer le comité de suivi du forum de Bangui. Il s’agit du cadre juridique du comité de suivi. « Il faudrait que les amendements au décret portant création du comité de suivi puissent mettre un accent particulier sur la garantie institutionnelle et l’indépendance du comité de suivi », ont recommandé les membres du comité, participants à l’atelier.

 

Une autre inquiétude est celle du lendemain du comité de suivi. La quasi-majorité des membres du comité restent dubitatifs quant au lendemain et à l’avenir du comité de suivi. « Rien ne garantit encore la survie du comité de suivi. Le comité de pilotage est dirigé par le Premier ministre de transition et pourrait disparaître à la fin de la transition. Aussi, le pouvoir issu des prochaines élections pourra décider d’abroger le décret de la création du comité de suivi du forum national de Bangui », ont-ils fait remarquer.

 

Ces difficultés, non exhaustives risquent de porter un coup fatal à l’espoir suscité lors du forum national de Bangui. Une véritable interpellation pour les autorités actuelles et surtout pour le gouvernement de la transition qui s’est montré favorable à la mise en œuvre des recommandations du forum national de Bangui, en octroyant environ 50 millions de FCFA au comité de suivi pour son fonctionnement.

 

Le comité de suivi de Forum de Bangui est composé de 25  personnalités issues de la société civile, des pouvoirs publics, des partis politiques entre autres

 

 

Un chantier minier s’écoule et fait 4 morts à Lambi

 

http://rjdh.org/  PAR FRIDOLIN NGOULOU LE 14 AOÛT 2015

 

Un Chantier minier s’est écroulé sur 10 personnes, jeudi 13 août 2015 dans la commune de Lambi, située à 185 kilomètres à la sortie nord de Bangui. Selon les informations du RJDH, quatre personnes sont mortes dans cet incident. Une autre blessée a été transférée à l’hôpital de Bossémbélé.

 

Joint ce matin par le RJDH, Avelin Pacôme Touagouna, président de la jeunesse de Lambi a relaté les circonstances de cette catastrophe. « C’est hier à 16 heures que les 10 personnes se trouvaient au chantier Zekede, situé à 7 kilomètres de Lambi. C’est suite à une pluie que la mine s’est écroulée », a-t-il fait savoir.

 

Pour lui, trois corps ont été extraits et un corps reste enfoncé sous la terre. « Il ya une blessé qui a été conduite  en urgence à Bossémbélé pour des soins », a ajouté Avelin Pacôme Touagouna.

D’après la source, ce chantier est ces derniers temps plus fructueux et attire la population même en dehors de Lambi.

 

« Nous regrettons cette catastrophe. Nous conseillons les artisans miniers à ne pas creuser pendant la saison pluvieuse mais comme il n’ya pas des projets et des travaux dans la commune pour les aider, ils sont obligés  de le faire. C’est la conséquence de la pauvreté », a déploré le Maire de Lambi, Aristide Tonzi.

 

C’est pour la première fois que ce drame se produit dans la commune de Lambi

 

 

L’Archidiocèse de Bangui vole au secours de la communauté Islamique

 

http://rjdh.org/  PAR CAROLE BYCEKOAN LE 14 AOÛT 2015

 

L’Archidiocèse de Bangui a fait ce matin, un don en vivres et non-vivres  à la communauté Islamique centrafricaine. Cette assistance fait suite à  la demande  des  déplacés musulmans.

 

 Abbe Jésus Martial  Demele revient sur l’intérêt de cette activité «  c’est suite à la demande de nos frères musulmans de Nola qui ont  éprouvé  des difficultés que l’archevêque Dieudonné   Nzapalayinga a demandé à la Caritas de voler à leur secours »

 

Ilyas Zendi, chargé de mission de la communauté Islamique a salué ce geste qu’il qualifie de réconfortant «En tant que responsable de la communauté Islamique,  nous sommes très  satisfait de cette assistance, c’est déjà une bonne démarche qui témoigne du niveau d’entente entre nous »

 

La même source a fait savoir que  leur  responsabilité est de remettre ce don aux personnes cibles. Ce dons est composé de 10 sacs de riz 70 litres d’huile, 5 cartons de savon, des couvertures  et autres.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com