Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

23 août 2015 7 23 /08 /août /2015 12:01
Nouvelles nationales sur RJDH

 

 

De retour, les déplacés musulmans de Berberati témoignent vivre en paix avec les chrétiens

 

http://rjdh.org/  PAR JEAN CLAUDE GNAPOUNGO LE 22 AOÛT 2015

 

Les déplacés musulmans qui ont regagné la ville de Berberati témoignent vivre en harmonie avec les autres habitants qui les assistent avec des vivres.  Les anciens déplacés se sont installés dans le 4è et le 5è arrondissement de la ville de Berberati.

 

« Depuis que nous sommes revenus, la population non musulmane ne manque pas de nous assister avec des tubercules de manioc. Nous parlons le même langage avec les jeunes chrétiens », a témoigné Maje Issa, président de la jeunesse musulmane de Berberati.

 

Selon Régis Gbongo, chef de groupe du 5e arrondissement de la vile de Berberati,  l’ambiance entre les deux communautés évolue très bien, depuis le retour des déplacés internes au mois de juillet.

 

Certains habitants, interrogés par le correspondant du RJDH, ont émis des inquiétudes sur le retour de certains réfugiés centrafricains qui vivent au Cameroun.  De sources locales, ces réfugiés seraient de nationalité tchadienne et auraient commis beaucoup d’exactions sur la population lors des précédents évènements.

 

Cette inquiétude intervient après le retour d’un réfugié musulman venu de Cameroun et qui s’est installé au quartier Poto-poto. Les autorités locales et les forces internationales se sont rendues dans ce secteur pour calmer la population et placer le retourné sous surveillance.

 

C’est au mois de juillet dernier que les déplacés internes, de la communauté musulmane, ont regagné la ville de Berberati après avoir quitté à cause des violences.

 

 

Les communautés de Boali s’engagent à cohabiter de nouveau

 

http://rjdh.org/  PAR BIENVENUE MATONGO LE 22 AOÛT 2015

 

Une mission conjointe de la Minusca, Unicef et  la plateforme religieuse, s’est rendue dans la ville de Boali, la cohabitation entre les deux communautés faisait partie des objectifs de ce déplacement. D’après le constat, les non musulmans se disent favorables à cohabiter de nouveau avec les musulmans.

 

 »C’est un constat satisfaisant, parce que c’est la population chrétienne qui protègent les peuhls », a relevé Rodriguaise  Yaounendji, de la plateforme religieuse.

 

Selon la même source, ces peulhs ont des difficultés alimentaires, ils sont logés dans des maisons délabrées, mais ils ont la protection des autres habitants.

 

Rodriguaise  Yaounendji a souhaité qu’une  assistance humanitaire en faveur de ces peulhs qui ont tout perdu lors des affrontements entre les groupes armés. « Nous avons déposé le rapport. Nos responsables hiérarchiques vont prendre des précautions pour aider ce peuple. C’est ce que nous souhaitons et dans un bref délai ».

 

Après le secteur Bobazounga, dans la sous-préfecture de Boali, la mission s’est dirigée vers la ville de Yaloké et ses périphéries.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com