Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

7 août 2015 5 07 /08 /août /2015 20:16

 

 

Centrafrique : 20 millions de dollars de la Banque mondiale pour créer des emplois 

       

APA Bangui (Centrafrique) 2015-08-07 04:19:39 - La Banque mondiale a mobilisé 20 millions de dollars auprès de l’Association internationale de développement (IDA) pour financer un projet gouvernemental dénommé "LONDO" (débout en langue nationale Sango) consistant à fournir des emplois temporaires aux personnes vulnérables sur toute l’étendue du territoire national centrafricain, à l’exception de Bangui, la capitale.


Destiné à faciliter le redressement socioéconomique du pays et à consolider la paix, le projet prévoit le versement d'allocations à 35 500 personnes qui accompliront chacun 40 jours de travail dans l'entretien du réseau routier.


Sous la direction de l'Agence d'exécution des travaux d'intérêt public en Centrafrique (AGETIP-CAF), 71 équipes locales de reconstruction de 500 ouvriers seront chargées d'améliorer et d'entretenir environ 10 000 km de routes nationales et rurales en mauvais état.


S'il est correctement exécuté, le projet pourrait attirer des financements supplémentaires dans les provinces.


Les autorités locales recevront des outils, des équipements et une assistance technique. Des bicyclettes seront distribuées aux ouvriers pour leur permettre de se rendre dans les chantiers.

 

http://apanews.net/news/fr/article.php?id=830655#sthash.Sgc5lZHF.dpuf

 

 

 

Centrafrique : Pont aérien du HCR pour rapatrier les réfugiés congolais          

 

APA Bangui (Centrafrique) 2015-08-07 04:35:12 Le Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) a mis en place, depuis le 4 août, un pont aérien pour rapatrier plus de 600 réfugiés de la République démocratique du Congo (RDC), qui faisaient partie des quelque 5 000 Congolais réfugiés en Centrafrique, dans les zones frontalières d'Ango et d'Obo, pour fuir les attaques et les atrocités du mouvement rebelle ougandais de l'armée de Libération du Seigneur (LRA), entre 2008 et 2009.



Un premier groupe de 39 réfugiés a été rapatriés, lundi dernier, par un avion Dash-8, depuis Zémio, localité au sud-est de la RCA, via Ango, une zone isolée de la province orientale au nord de la RDC. 


Au cours des trois prochaines semaines, le HCR envisage de rapatrier au total 628 réfugiés en 12 vols. Le nombre de réfugiés et le rythme des vols pourraient varier au fur et à mesure de l'opération.


En raison de l'instabilité de la situation sécuritaire en République centrafricaine, tous les réfugiés rapatriés, lundi dernier, avaient souhaité quitter Zemio et rentrer dans leur pays par la région d'Ango. En accord avec les gouvernements centrafricain et congolais, le HCR a facilité le rapatriement librement consenti des réfugiés congolais vers Ango. 


Groupe rebelle ougandais redouté, la LRA dévalisait les villageois, pillait les biens, mettait le feu aux maisons, enlevait les habitants, violait les femmes et les jeunes filles et utilisait les jeunes comme enfants soldats et esclaves sexuels.

Les rebelles ougandais sont toujours présents en RDC mais les autorités congolaises et centrafricaines ont estimé que la situation était suffisamment stable pour permettre le retour des réfugiés qui ont été suffisamment informés de la situation sécuritaire dans les zones de retour avant de prendre la décision finale de rentrer.
.
La plupart des réfugiés congolais en Centrafrique a trouvé refuge à Zemio, un camp géré par le HCR qui accueille aujourd'hui 3 499 réfugiés, dont les 628 ont décidé de rentrer dans leur pays dans le cadre du pont aérien établi par le HCR. 


Depuis le déclenchement de la récente vague d'instabilité en RCA en 2012, au moins 2 800 réfugiés congolais sont rentrés chez eux depuis Zemio et d'autres régions de la RCA.

.
Dans le même temps, le HCR recherche des solutions durables pour ceux qui choisissent de ne pas rentrer en RDC. Mais l'insuffisance des financements pourrait affecter le niveau d'aide à Zemio, localité située dans une région instable et difficile d'accès. 

Le rapatriement par voie terrestre est pratiquement impossible eu égard à l'absence de routes praticables en toute saison. La solution aérienne a été choisie en raison de la réhabilitation de la piste d'atterrissage à Ango.


A leur retour, les rapatriés recevront 60 dollars Us chacun pour couvrir les frais de voyage vers leurs villages qui se fera en empruntant des pistes, à moto, vélo ou à pied. Le HCR va leur octroyer également une allocation de rapatriement de 150 dollars Us par adulte et de 100 dollars Us par enfant, alors que des coupons alimentaires leur seront distribués par le Programme alimentaire mondial (PAM).
.
Les réfugiés rentreront dans une zone où la LRA, affaiblie, a lancé des attaques sporadiques ces derniers mois. Le dernier incident signalé remonte au mois de juillet dernier. Mais le gouvernement de Kinshasa a donné son feu vert à l'opération de rapatriement des réfugiés, estimant que la situation sécuritaire était propice.

 

http://apanews.net/news/fr/article.php?id=830656#sthash.JwD08yTh.dpuf

Nouvelles nationales sur APA
Nouvelles nationales sur APA

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com