Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

4 août 2015 2 04 /08 /août /2015 23:31

 

 

 

http://rjdh.org Par Annette Maélaine Malebingui le 4 août 2015

 

Le corps du Maréchal de logis, Johnson Agbor Djomo, de la Minusca a été rapatrié ce mardi 4 août, après un dernier hommage rendu par les membres du gouvernement centrafricain, les diplomates et la Minusca. Ce casque bleu a été tué dans la nuit du samedi à dimanche lors d’une altercation qui a opposé cette force onusienne à une bande armée au KM5 dans le 3è arrondissement de Bangui.

 

Le commandant de la Force d’Unité de Police 2 (FPU2) de la Minusca, Same Piccard, dans son Oraison funèbre, revient sur les circonstances qui ont conduites à la mort de ce sous officier.

 

« Le peloton Delta de l’UPC 2 Cameroun dont fait partie le feu, a été désigné pour une mission visant l’interpellation d’un groupe d’individus, réputés dangereux dans la ville de Bangui, lesquels faisaient l’objet d’un mandat d’emmener. Et c’est au cours de cette opération, que ce dernier désigné comme chauffeur, en voulant couvrir ses frères d’armes attaqués de dos. Il a reçu plusieurs balles et la mort s’en est suivi deux heures plus tard », a-t-il expliqué.

 

Face à cette situation, l’Ambassadeur du Cameroun en Centrafrique, interpelle le gouvernement et la Minusca, sur la lutte contre l’impunité qui selon lui doit demeurer une affaire de ces deux institutions.

 

« Le décès de Johnson Agbor, vient s’ajouter à la longue liste des innocents qui ont perdu leur vie dans la crise Centrafricaine. Ce décès éveille nos consciences, et nous interpelle à plus de fermeté face à l’impunité qui perdure. Force doit demeurer à la loi et la justice, dont la Minusca demeure garante », a souligné l’Ambassadeur du Cameroun en RCA.

 

L’adjoint du représentant Spécial des Nations Unies en Centrafrique, Aurélien Agbénonci, dans son message de condoléances, réaffirme la détermination de la Minusca, dans sa mission de lutte contre l’impunité.

 

« Je voudrais rappeler que porter atteinte à la vie d’un casque bleu, est un crime imprescriptible. Cette même détermination, nous animera, pour que ces ennemis de la paix en Centrafrique soient traqués, jusque dans leurs derniers retranchements », a-t-il déclaré.

 

Dans la nuit du samedi à dimanche, la Minusca a tenté sans succès d’arrêter Haroun Gueye, un présumé semeur de trouble au KM5. Lors de cette opération, des échanges de tirs ont été faites entre cette force onusienne et des hommes armés au KM5.Cinq personnes ont été tuées, dont un casque bleu et plusieurs blessés ont été enregistrés.

La Minusca rend hommage au casque bleu mort dans l’incident du KM5

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com