Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

11 août 2015 2 11 /08 /août /2015 23:56

 

 

        

APA Brazzaville (Congo) 2015-08-11 22:46:43 L’Initiative pour la démocratie au Congo (IDC) va lancer le 16 août prochain, sur toute l'étendue du territoire national congolais, une campagne populaire de sensibilisation et de vulgarisation du non citoyen au référendum sur le changement de la constitution du 20 janvier 2002.


A l'occasion de sa réunion inaugurale, mardi à Brazzaville, l'IDC a appelé les Congolais à se mobiliser d'ores et déjà pour cette campagne qui va se dérouler sur toute l'étendue du territoire national, dans les chefs-lieux des départements.

L'opération va s'achever le 6 septembre à Ouesso, chef-lieu du département de la Sangha, à près de 800 km au nord Congo.


Présidée par Guy Brice Parfait Kolélas, secrétaire général du Mouvement congolais pour la démocratie et le développement intégral (MCDDI), limogé lundi soir de son poste de ministre de la Fonction publique par le président Denis Sassou Nguesso, l'IDC a été mise sur pied pour défendre l'alternance démocratique au Congo.


La structure comprend notamment un secrétariat permanent de 10 membres, présidé par M. Paul Miomboula.


Faisant le point de la situation politique au Congo, dominée par le débat sur le changement ou non de la constitution du 20 janvier 2002, pour permettre à Denis Sassou Nguesso de briguer un second mandat à la tête de l'Etat, l'IDC a réitéré son appel demandant à la population congolaise de
s'opposer à tout changement de la constitution.


"Le peuple congolais doit se préparer pour dire non au référendum et au changement de la constitution, le peuple congolais doit utiliser la résistance, car elle est le commencement de la victoire", ont déclaré les membres de l'IDC au cours de leur rencontre.


L'IDC a saisi cette occasion pour dénoncer l'entrave à la libre circulation de certains acteurs de l'opposition qui ont été interdits de sortie du territoire congolais.

Elle a aussi a déploré et condamné les arrestations arbitraires des cadres de la Convention pour l'action, la démocratie et le développement (CADD) et s'est engagée à poursuivre en justice les pouvoirs publics congolais.


"Les membres du conseil des présidents de l'IDC ont décidé de se constituer prisonniers à chaque fois qu'un membre de la CADD sera arrêté par la police", ont averti les membres de l'Initiative pour la démocratie au Congo, une structure créée le 1er août dernier, pour devenir un cadre de concertation et de réflexion pour la défense de la démocratie.


L'IDC regroupe les partis politiques et associations, les organisations de la société civile, individualités et personnes ressources, engagés et déterminés à mettre en œuvre toutes les actions visant à respecter l'esprit et la lettre de la constitution du 20 janvier 2002 et à la tenue d'élections régulières, transparentes, libres et justes pour un avenir promoteur du Congo.

 

http://apanews.net/news/fr/article.php?id=831008#sthash.gyhme9aR.dpuf

Congo: Appel à la mobilisation pour une campagne populaire anti-référendum constitutionnel

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com