Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

23 août 2015 7 23 /08 /août /2015 21:26

 

 

 

Par RFI 23-08-2015 à 21:12

 

En Centrafrique, les camionneurs camerounais reprennent leur route vers Bangui. Cela faisait trois semaines que les chauffeurs refusaient de desservir la capitale. Selon le syndicat camerounais, 600 camions restaient stationnés à la frontière. Les routiers protestaient contre l'insécurité qui règne sur la route de Garoua-Boulaï à Bangui. Une route essentielle pour la vie économique centrafricaine puisqu'elle représente la principale voie terrestre entre le port de Douala et la capitale du pays. Et depuis le début de la grève, on constatait une flambée des prix sur les marchés de Bangui.

 

Conséquence logique de la pénurie, les prix grimpent. Selon un habitant du PK5, le kilo de farine coûte 2 000 francs CFA de plus qu'avant le début du mouvement des camionneurs camerounais. D'autres habitants de Bangui confirment : huile, blé, savon ou encore sel, tous ces produits importés voient leur prix exploser.

 

Mais les Banguissois joints par RFI comprennent aussi les raisons avancées par les routiers. Le 18 juillet dernier, un des leurs a été tué dans une attaque près de la frontière. Les chauffeurs décident alors de ne plus desservir la Centrafrique. Ils réclament un renforcement de la sécurité.

 

Jusque-là, c'était un contingent bangladais de la Minusca qui assurait la protection des convois. Mais les soldats asiatiques ne sont pas francophones. Les routiers déplorent un manque de communication.

 

Face à leurs revendications, les ministres des Transports camerounais et centrafricains se réunissent à Douala la semaine dernière. Vendredi, un accord est trouvé. Des militaires congolais, gabonais et camerounais vont désormais protéger les camions selon le syndicat des chauffeurs professionnels de transport du Cameroun.

 

Environ 80 camions reprennent alors la route vers Bangui. Ils sont attendus avec impatience lundi matin dans la capitale.

 

 

Arrivée à Bangui de plus de 1000 camions bloqués à Douala avec des vivres destinés à la Centrafrique

         

APA-Bangui (Centrafrique) 2015-08-23 20:25:24 Plus de 1000 camions chargés de denrées de première nécessité destinés à la République centrafricaine sont arrivés dimanche à Bangui, après avoir été bloqués toute une semaine au port de Douala, la capitale économique camerounaise, en raison d’une grève des camionneurs camerounais.


La ministre centrafricaine du Commerce et de l'industrie, Mme Gertrude Zouta, a confirmé que les camions avaient franchi la frontière centrafricaine dimanche, pour le plus grand soulagement des Banguissois que la pénurie des denrées de première nécessité commençaient à pénaliser sérieusement, surtout qu'elle s'est aggravée avec la flambée des prix de tous les produits importés. 


Les plaintes commençaient à fuser de toutes parts, demandant au gouvernement centrafricain de s'impliquer pour la reprise des activités sur le corridor Bangui-Douala par lequel passe tout le ravitaillement destiné à la capitale centrafricaine que les camions qui viennent de franchir la frontière vont atteindre probablement dans deux jours.

Les opérateurs économiques camerounais et centrafricains ont repris leur trafic sur le corridor Bangui-Douala qui était devenu impraticable à cause de l'insécurité. 


Au terme de plusieurs réunions tenues à Bangui pour trouver des solutions à l'insécurité sur le corridor Bangui-Douala, le gouvernement centrafricain, le syndicat des transporteurs de Centrafrique et la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en Centrafrique (MINUSCA)ont opté pour que les casques bleus y multiplient les patrouilles, notamment entre les localités de Garamboulaye et de Bouar, considérées come l'épicentre de l'insécurité.

 

http://apanews.net/news/fr/article.php?id=831921#sthash.LqQufh8W.dpuf

Centrafrique: reprise des convois de camions camerounais

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com