Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

10 juillet 2015 5 10 /07 /juillet /2015 04:03

 

 

 

NOTE n° 276 - Fondation Jean-Jaurès - 8 juillet 2015

 

Sébastien Gricourt*

 

*Ancien interprète et délégué CICR puis conseiller politique dans les Balkans (ONU, OTAN, OSCE) et en Afghanistan (OTAN) entre 1997 et 2011, il a occupé cette même fonction en 2014 auprès du Commandant de l’Opération militaire européenne EUFOR RCA.

 

Aborder la résolution des crises et la stabilisation de la République centrafricaine (RCA) mène généralement à traiter des conditions de la naissance de cet État indépendant depuis 1960, ses putschs et sa place dans la « Françafrique », ses tensions ethniques ou entre cultivateurs et éleveurs nomades, ses relations transfrontalières, ses richesses naturelles et les convoitises qu’elles suscitent, la défaillance de cet État – qui n’en est pas un expliquent nombre d’analystes - dans toutes ses fonctions régaliennes, les bandes armées dont celles avançant des revendications politiques pour mieux couvrir leurs désirs voraces de captation des ressources du pays.

 

Beaucoup d’études traitent déjà de ces éléments génériques caractérisant « l’imbroglio centrafricain »1, l’état de crise permanent d’un État failli, absent sur la majorité de son territoire et soumis aux fragilités des régions périphériques de ses six États voisins, au point que la question qui se pose souvent à l’existence même d’un État en RCA est de savoir s’il peut vraiment être quand « la Centrafrique n’est que la somme de ses périphéries » 2.

 

Au lieu de tout cela, ces pages tentent plutôt de décrypter si des leçons du passé, tirées éventuellement des multiples crises, des treize missions, interventions militaires et de maintien de la paix en sus des cinq missions menées par la France depuis 19793, viennent fournir aujourd’hui à l’état de transition durable de la RCA des réponses adéquates susceptibles d’offrir enfin un avenir à ce pays. Le Forum national de réconciliation qui s’est tenu à Bangui du 4 au 11 mai 2015 est-il en voie de tenir ses promesses de justice, de désarmement et de restauration de l’autorité de l’État ?

Lu pour vous : RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE : AU BOUT DE LA TRANSITION, LA FIN DE L’IMPUNITÉ ? par Sébastien Gricourt

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com