Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

15 juillet 2015 3 15 /07 /juillet /2015 15:11

 

 

 

http://rjdh.org  Par Naïm-Kaélin Zamane le 15 juillet 2015

 

Le parti Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain (MLPC) demande aux Centrafricains de se faire enrôler massivement. Un appel lancé ce jour à travers son candidat à la prochaine présidentielle, Martin Ziguélé.

 

 «Je voudrais lancer un appel solennel, citoyen et patriotique à tous nos compatriotes pour qu’ils aillent s’inscrire massivement. Aujourd’hui, le recensement électoral qui a été lancé à Bangui connait un cheminement assez laborieux. Sur 300 000 personnes qui devraient s’inscrire selon l’ANE à Bangui, il n’y aurait que 100 000. Ce qui donne le tiers des chiffres prévus », a déploré Martin Ziguélé.

 

Le président du MLPC justifie son appel aux Centrafricains par le devoir citoyen. « Le vote est un droit. Si nos compatriotes ne s’inscrivent pas massivement sur les listes électorales, ils auront manqué l’occasion de penser sur leur propre avenir, sur leur propre destin dans le choix de leurs dirigeants de demain que ce soit pour la présidentielle que pour les législatives », a dit Martin Ziguelé.

 

En se référant sur les précédentes élections l’ancien Premier ministre centrafricain a rappelé l’importance de la transparence et de la légitimité du processus électoral. « L’expérience du passé nous a démontré que les Centrafricains n’accordent pas l’importance voulue pour l’inscription sur la liste électorale. Mais le jour de vote, nos compatriotes se présentent en masse dans les bureaux de vote et exigent de voter. Et lorsque cette ouverture est faite, cela entraîne la dégradation du processus électoral », a-t-il rappelé.

 

L’appel à la mobilisation pour d’enrôlement des électeurs fait suite à la réunion entre le ministère de l’Administration du Territoire, l’Autorité Nationale des Elections, les partis politiques et les notables tenue dans la première semaine du mois de juillet. Modibo Bachir Walidou, ministre de l’Administration du Territoire, demandait à cette occasion aux notables et partis politiques d’appeler leurs partisans à se faire enregistrer sur les listes électorales.

Martin Ziguélé du MLPC appelle les Centrafricains à s’inscrire massivement sur les listes électorales

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com