Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

18 juillet 2015 6 18 /07 /juillet /2015 13:16

 

 

 

http://www.diaspora-magazine.com   Jeudi 16 Juillet 2015 à 17:38

 

Diaspora Magazine /L’on se souviendra six mois plus-tôt qu’Abédine Abdou avait échappé de justesse à la mort entre les mains des extrémistes du KM5 à cause de son militantisme en faveur de la paix et de la réconciliation nationale. Attaqué de nouveau par les mêmes personnes, il a décidé de faire taire définitivement les violences dans l’enclave du KM5 en pointant du doigt les auteurs et coauteurs ou complices des crimes commis dans cette partie de la capitale. Ainsi, ce dernier par le canal du journal « Le Démocrate » a fait de graves révélations : de l’attaque de l’Ambassadeurs de France par les extrémistes du KM5 lors du lancement de recensement des électeurs à l’école Koudoukou à l’accointance du 1er ministre Mahamat Kamoun, selon Abédine Abdou, avec ceux-qui sèment la terreur au Km5.

 

L’on ne cessera jamais de s’interroger assez sur les causes profondes ainsi que les origines cachées de la crise centrafricaine. Cela dit, nul doute n’est désormais permis sur la responsabilité des politiques dans ce qui est arrivé à notre pays. Même si la situation sécuritaire à n’en point douter s’est considérablement amélioré depuis quelques temps, force est de constater que des zones réputées névralgiques alimentant directement des poches de résistances au retour de la sécurité sur toute l’étendue du territoire subsistent toujours.

 

Cependant, la RCA bénéficie de plusieurs résolutions de Nations-Unies dont la résolution 21-27 qui autorise les forces onusiennes à faire  l’usage de force afin de protéger la vie des populations civiles face aux groupes armés et de procéder au désarmement si nécessaire par la force. Par ailleurs, Les forces des Nations-Unies présentes en RCA depuis un fort moment disposent également de la mesure administrative de l’ONU qui consiste à arrêter des individus jugés dangereux, représentant un danger pour la vie humaine et les mettre en prison en attendant que la justice puisse statuer sur leurs cas.

 

En corrélation, l’on se rappellera aisément de l’attaque qu’a essuyé l’Ambassadeur de France à l’école Koudoukou, alors qu’il prenait part au lancement officiel de recensement des électeurs pour le secteur du Km5. En substance, le miraculeux Abédine Abdou, qui avait échappé de justesse une première fois à ceux qui détiennent le droit sur la vie et la mort au Km5 a une seconde fois été molesté par les mêmes personnes, échappant pour une deuxième fois à la mort.


Abédine Abdou qui s’est confié à nous, a révélé qu’un groupe de personnes à la solde des faucons de l’ex séléka notamment de Nourréldine Adam sont contre toute action concordant au retour de la paix au Km5. C’est ainsi qu’a-t-il indiqué, Charles Malinas, l’Ambassadeurs de France et une délégation de l’Union Européenne qui l’accompagnait tout comme des ministres de la République comme Nicaise Karnou, Bachir Walidou, Taïb Yacoub ont failli passer à trépas à l’école Koudoukou, n’eut été le concours de leurs gardes du corps.

 

De manière nominative, le partisan de la paix a cité nommément ces dangereux criminels comme il les appelle, en effet, il s’agit de ceux dont les noms reviennent toujours comme Tidjani Hamit, Assane Marega, Arouna Gueye et le fameux Colonel séléka Mahamat Saïd, qui fut nommé DG de l’OCRB à l’époque grâce à l’appui de Nourreldine du temps du régime sélékiste.

 

Ce Colonel Saïd, d’après Abédine Abdou, demeure l’homme de main du tout puissant généralissime séléka Adam noureldine qui, depuis le lieu de son exil pèse de tout son poids sur le Km5 qui est pour lui une sorte de passe droit pouvant lui permettre de revenir dans l’arène politique centrafricaine. C’est de cette manière qu’Arouna Gueye pour sa part, a insulté de fond en comble Charles Malinas, le traitant de tous les noms lors de l’évènement de l’école Koudoukou nous a laissé entendre M. Abédine.

 

Ce qui fait frémir à plusieurs titres, Abédine Abdou, a pointé particulièrement du doigt la relation malsaine qui selon lui, existerait entre Arouna Gueye, l’agresseur de l’Ambassadeur de France avec le 1er ministre Mahamat Kamoun où le dernier fréquenterait le 1er au vu et au su de tout le monde au KM5. Etant donné qu’Arouna Gueye fait partie des gens qui continuent de pratiquer la violence le 1er ministre doit-il fréquenter un pareil individu ? S’est interrogé Abédine Abdou.

 

C’est ainsi que pour celui-ci, il ne fait aucune ombre de doute que les autorités connaissent très bien les criminels qui font entrave au retour de la paix, de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale au KM5 d’où il s’est interrogé pour la deuxième fois ce qu’elles attendent pour les arrêter. L’on se demande dans ce cas, ces hommes sont-il au-dessus de la loi ? Osez s’en prendre à des ministres de la République en toute impunité et plus pire encore à un Ambassadeur et pas le moindre, au point de créer une crise diplomatique, alors que la Communauté internationale depuis le début de cette crise a toujours été au chevet de la RCA.

En conclusion, l’on comprend mieux pourquoi ces criminels jusqu’ici ne sont pas arrêtés, ce, malgré la présence des forces onusiennes, doit-on dire que c’est à cause des relations qu’ils ont avec certaines autorités ? Pour ne pas se fier à des allégations son fondement, l’on croit que les faits le démontre si bien. En trait d’union, le KM5 ne fait-il pas partie intégrale de la R C A ?

 

Nahel

Lu pour vous : Centrafrique : Abédine Abdou révèle les en dessous de l’attaque de l’Ambassadeur de France par les extrémistes de KM5

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com