Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

18 juillet 2015 6 18 /07 /juillet /2015 16:00

 

 

 

http://rjdh.org  Par Carole Bycekoan le 18 juillet 2015

 

A la veille de la clôture de recensement électoral, la population du 5e arrondissement de Bangui  s’est fortement mobilisée pour se faire inscrire. Un constat fait  par le RJDH après avoir visité deux centres. Celui de l’école Malimaka et de l’école Bangui M’Poko.

 

A l’entrée de ces deux centres, on peut lire  les heures d’ouvertures 08 heures et les fermetures 15heur 30 mn. Dès 07 heures,  les habitants de ces secteurs sont présents dans les centres.

 

Dans la cours, les habitants des quartiers Kaya, Vara, Edville, Sénégalais, Baidi, Walimgba se mettent en rang. Eric Saramalet, président du centre 17.775, à l’école Malimaka,  apprécie la participation de la population du 5e  arrondissement dans ce processus.  Selon lui, cette mobilisation témoigne de leur bonne volonté pour ce pays.  «  Une satisfaction pour nous d’avoir un bon résultat », a-t-il ajouté.

 

Dans la salle retenue pour l’enrôlement, 75 personnes sont assises sur des bancs et attendent pour se faire enregistrer. Les difficultés rencontrées sont d’ordre technique. « Nous avons changé quatre fois l’appareille photo depuis que nous faisons l’opération. Ce qui freine le travail. Les électeurs pensent que c’est de notre faute »,  a déploré le président dudit centre.

 

Quatre agents de la Minusca  sécurisent l’opération. La particularité dans les centres 17.775 et 1777 qui se sont installés à l’école Malimaka et l’école Bangui M’poko est la forte participation des femmes dans ce processus.

 

«  Les personnes du 3e  âge qui ne peuvent pas se déplacer font l’objet de la délocalisation du centre 17.777 à l’école Bangui M’Poko », a précisé Francis Yatere président de ce centre.

 

Les agents recenseurs très occupés,  ne sont pas disponibles à donner le nombre des personnes inscrites sur la liste électorale. Cette opération prend fin ce samedi 18 juillet 2015.

 

 

 

La population, sensibilisée à s’impliquer dans le processus électoral à Bria

 

http://rjdh.org  Par Narcisse Jaubert le 18 juillet 2015

 

Au total cinq édifices publics ont été réhabilités par la Minusca et l’Organisation Internationale des Migrations  (OIM) dans la ville de Bria. La remise de ces infrastructures a été faite le jeudi 16 juillet dernier. Une occasion pour les membres du gouvernement présents à Bria, pour la circonstance,  de sensibiliser la population à se faire inscrire massivement sur la liste électorale.

 

Il s’agit de bâtiments abritant la préfecture de la Haute-Kotto, le commissariat de la police et la gendarmerie locale. Ces locaux ont été réhabilités par la Minusca. Les deux autres à savoir la mairie et le camp de passage de la ville de Bria ont été réaménagés par l’OIM.

 

Selon le chef de base de la Minusca à Bria, Oumar Bah, l’une des missions de la Minusca consiste à soutenir le processus électoral et la restauration  de l’autorité de l’Etat. C’est dans ce contexte que ces bâtiments ont été réhabilités.

 

Oualidou Modibo, ministre de l’Administration du Territoire, qui s’est rendu à Bria pour cette activité, a remercié la Minusca pour son appui multiforme au gouvernement centrafricain, avant d’appeler la population à participer massivement au recensement électoral. « Laissons les armes et prenons le chemin des urnes », a-t-il dit.

 

Le processus électoral, la cohésion sociale et la paix ont été au centre d’une réunion en marge de la cérémonie de remise des bâtiments, sur initiative de Dr Jacques Kamoun Démanga, ministre résident de la Haute Kotto. Le membre du gouvernement a demandé à la population et aux autorités locales présentes à ce rendez-vous de s’impliquer dans le processus électoral pour la réussite des élections prochaines.

 

Le recensement électoral prendra fin à Bangui ce samedi 18 juillet. Cette activité va se poursuivre à l’intérieur du pays.

Forte mobilisation de la population de 5è arr. de Bangui à un jour de la clôture de recensement électoral
Forte mobilisation de la population de 5è arr. de Bangui à un jour de la clôture de recensement électoral

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com