Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

15 juillet 2015 3 15 /07 /juillet /2015 22:04

 

 

 

http://rjdh.org  Par Carole Bycekoan le 15 juillet 2015

 

D’après le constat fait ce matin par le RJDH, les gendarmes et les militaires du camp Henri  Izamo sont mobilisés pour s’inscrire sur la liste électorale au lycée technique de Bangui. Par ailleurs au BARC, l’on constate une faible participation des militaires.

 

Le centre d’enregistrement 1004 et 1007, sont installés au lycée Technique de Bangui et au Bureau d’Affrètement Routier Centrafricain (BARC) dans le 1e  arrondissement de Bangui pour accueillir les hommes en uniforme.

 

A l’entrée du centre 1007, l’on aperçoit deux agents de la MINUSCA pour la sécurité de l’opération. Ces centres sont installés par rapport aux militaires qui seront casernés pendant les élections.

 

 «D’après le programme de l’ANE, les gendarmes et les militaires seraient nécessairement casernés pendant les élections. Ces centres leur permettent de s’enregistrer et avoir accès au vote » a précisé Anicet Bemolinda, président du centre 1007.

 

Dans la salle retenue pour l’enrôlement, l’ambiance est calme. Trois agents recenseurs sont assis dans la salle et devant eux se trouvent les matériels d’enregistrement : appareil photo, fiches et une plaque de codage.

 

Les gendarmes viennent selon leur emploi du temps pour s’inscrire sur la liste électorale. « Les gendarmes sont très motivés à chaque fois quand ils arrivent pour se faire inscrire. C’est pendant les heures de repos ou du grand rapport qu’ils viennent le plus souvent » a témoigné Gomez Yakité,  rapporteur de ce centre.

 

Au centre d’enregistrement du BARC, la participation des hommes en uniforme est faible. Melphie Ngakongo, agent recenseur déplore la faible mobilisation des militaires.

 

Les personnes ayant perdu leurs pièces d’identité s’inscrivent sur témoignage de leur chef de quartier. Les travaux de recensement ont commencé dans ces centres depuis le 01er juillet dernier. A ce jour, nous comptons 742 inscrits pour le centre du Lycée Technique de Bangui et 533 pour le Bureau d’Affrètement Routier Centrafricain.

 

Des gendarmes et militaires s’inscrivent sur la liste électorale au Lycée Technique de Bangui et au BARC

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com