Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

4 juin 2015 4 04 /06 /juin /2015 13:28

 

 

 

http://www.radiondekeluka.org  mercredi 3 juin 2015 13:25

 

Une partie du 4e arrondissement de Bangui est de nouveau plongée dans la frayeur. Des tirs à l’arme lourde et automatique ont été entendus vers 11 heures au niveau du rond-point du 4e arrondissement et dans les abords immédiats.


Cette soudaine tension a paralysé les activités pendant quelques heures sur l’Avenue de l’indépendance.


L’origine de la tension


Même si on ignore encore le mobile de ce brusque accès de violence, des sources concordantes soulignent que les échanges de tirs ont opposé un groupe armé des Antibalaka et le contingent burundais de la Minusca stationné à l’entrée du Lycée Barthélemy Boganda.


Certains habitants du 4e arrondissement expliquent qu’une tentative échouée d’arrestation d’un chef antibalaka nommé général Guy Mazimbele par les forces internationales serait à l’origine de ces échauffourées.


D’après ces sources, les Casques bleus qui n’ont pu arrêter l’homme recherché, auraient cependant emporté deux véhicules considérés comme volés. C’est en fait ce qui aurait suscité la colère des éléments du général Guy Mazimbele et qui auraient ouvert le feu sur le contingent des Casques bleus, contraignant ainsi les soldats de la Minusca à réagir en faisant, eux aussi,  usage de leurs armes.

Graves conséquences


Ces échanges de tirs ont bien sûr été à l’origine d’un immense désordre dans le quartier. La circulation des véhicules a été interrompue, des élèves de troisième qui ont débuté ce mercredi, 3 juin 2015, les épreuves physiques et sportives du Brevet des Collèges (BC) ont précipitamment fui pour se mettre à l’abri. Dans leur fuite, beaucoup d’entre eux auraient été blessés et secourus par leurs collègues.

Ces nouvelles tensions interviennent au lendemain de l’ouverture des discussions entamées mardi, 02 juin 2015 par les autorités de la transition avec les groupes armés sur le processus et pour la mise en œuvre rapide de Désarmement, Démobilisation, Réinsertion et Rapatriement, DDRR et auxquelles participaient les responsables de la Coordination nationale des Anti-balaka conduits par Edouard Patrice Ngaïssona

 

 

Centrafrique : 70 élèves hospitalisés après une attaque des anti-balaka à Bangui

 

http://www.afrik.com  jeudi 4 juin 2015 / par Frédéric Schneider

 

Des dizaines d’élèves ont été hospitalisés, certains blessés, d’autres traumatisés, après une attaque des anti-balaka intervenue à proximité alors qu’ils passaient les épreuves sportives du Brevet des collèges, ce mercredi.

 

Un mouvement de foule est intervenu, ce mercredi 3 juin 2015, parmi les dizaines d’élèves du Lycée Barthelemy Boganda à Bangui. Ils s’étaient rassemblés pour passer les épreuves sportives du Brevet des collèges au moment d’une attaque d’éléments des anti-balaka visant des véhicules des Casques bleus de l’ONU.

 

C’est le matin, vers 10 heures, que l’attaque a eu lieu. Des hommes armés membres des anti-balaka ont commencé à tirer à l’arme automatique en direction de véhicules de la mission de l’ONU en Centrafrique (MINUSCA) qui stationnaient à proximité, rapporte corbeaunews.ca.

 

Ils pensaient être visés par l’attaque

 

Les enseignants et élèves présents sur place ont pensé, au moment de l’attaque, être directement visés par cette irruption d’hommes armés.

 

Redirigés à l’Hôpital Communautaire de Bangui, un médecin évoque le chiffre de 71 élèves admis pour des soins dont deux seraient dans un état critique après s’être cassé la clavicule pour l’un tandis que l’autre aurait été victime de convulsions liées au stress de l’attaque.

 

Cet incident intervient à près de trois semaines de l’instauration d’un cessez-le-feu réaffirmé lors du Forum de Bangui sur la réconciliation nationale.

Regain de tension dans le 4ème arrondissement de Bangui

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com