Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

10 juin 2015 3 10 /06 /juin /2015 00:49

 

 

 

 

US$ 21 millions sont urgemment requis pour les élections en Centrafrique

 

Le scrutin est considéré comme essentiel pour mettre fin à la crise et compléter la transition

 

New York, le 8 juin 2015 – Un financement supplémentaire est nécessaire de toute urgence pour finaliser les préparatifs des élections en République centrafricaine, ont affirmé aujourd’hui des représentants des Nations Unies.

 

Le panier de fonds électoral, géré par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), nécessite un montant supplémentaire de $ 21,2 millions pour financer des opérations fondamentales, telles que la fourniture et le transport des bulletins de vote et des urnes -, les activités d'éducation civique et de communication, et le soutien technique auprès des institutions chargées d’organiser le scrutin. Le panier de fonds est actuellement financé par la République centrafricaine, l'Union européenne, la France et le PNUD.

 

«Nous avons amené le pays jusqu’au début de la fin du tunnel. Si nous ne répondons pas à son appel, nous risquons de retomber à un point encore plus bas », a dit Aurélien Agbénonci, Coordonnateur résident, Coordonnateur humanitaire des Nations Unies et Représentant résident du PNUD en RCA. Mr. Agbénonci a également souligné qu'une élection transparente et inclusive était essentielle à la stabilisation et à la transition politique du pays.

 

Les préparatifs des élections sont en cours et des étapes importantes ont déjà été franchies. Par exemple, l'Autorité nationale des élections (ANE) a mis en place 122 des 142 bureaux de terrain requis, tandis que l’achat et le transport des principaux équipements suit son cours. Près de 2,5 millions d'électeurs sont censés être enregistrés à partir du mois de juillet.

 

En parallèle, la communauté internationale soutient le gouvernement pour sécuriser et stabiliser le pays; renforcer la cohésion sociale et promouvoir la réconciliation; restaurer l'autorité de l'État et stimuler la croissance économique et le relèvement parmi les communautés.

 

En mai, le gouvernement, appuyé par le PNUD et la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA), avec un financement de la Commission de l’ONU pour la consolidation de la paix, a organisé à Bangui un large forum sur la paix et la réconciliation, visant à établir une vision commune pour l'avenir du pays.

 

« Il y a en RCA un désir fort de tourner la page, de surmonter les différences et de construire un avenir de stabilité et de prospérité partagée », a déclaré Abdoulaye Mar Dieye, le Directeur du Bureau régional du PNUD pour l'Afrique. « Il n’y a pas de relâche. Nous nous trouvons à un point de basculement et si nous lui donnons l'impulsion nécessaire, la RCA sera un pays très différent d’ici quelques années ».

 

Le gouvernement a également promis de lutter contre l'impunité, comme en témoigne sa décision de créer un tribunal pénal spécial chargé de juger les crimes les plus graves commis depuis décembre 2013. Les partenaires du PNUD et de développement mènent un vaste programme de restauration de l'autorité de l'Etat et de soutien aux services publics essentiels.

 

La violence sectaire en République centrafricaine a déplacé 886 000 personnes, tandis que plus de la moitié de la population du pays a besoin d’une aide d’urgence.

 

***

 

Nicolas Douillet, Spécialiste en communication, Bureau régional pour l’Afrique du PNUD, nicolas.douillet@undp.org , Tel: +1 (212) 906-5937

 

Christian Ndotah, Chargé de communication, PNUD RCA; Tel : + (236) 75 50 55 45/72 50 55 45/70 50 55 45/ christian.ndotah@undp.org

RCA Elections : Communiqué de presse du PNUD

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com