Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

26 juin 2015 5 26 /06 /juin /2015 17:08

 

 

 

http://rjdh.org  Par Fridolin Ngoulou le 26 juin 2015

 

La décision est tombée ce vendredi 26 juin 2015, lors de la clôture de l’intersession du processus de Kimberley, ouverte depuis lundi 22 juin 2015 à Luanda en Angola. La Centrafrique est autorisée à exporter son diamant en provenance de la région de l’ouest et du sud-ouest.

 

Selon les informations du RJDH, les débats autour de la levée de la sanction étaient rudes et contradictoires. Les travaux se sont poursuivis tard dans la nuit, aux environs de 23 h. « La délégation centrafricaine n’a pas baissé les bras. Son objectif était de ramener une bonne nouvelle au pays, même si cette levée est partielle », a dit Guy Dingoté Kossani, responsable de communication au Ministère des Mines.

 

La Centrafrique a été suspendu du processus de Kimberley le 10 avril 2013, après le coup d’Etat contre le régime Bozizé. Deux ans plus tard, des négociations viennent aboutir à cette levée partielle qui concerne les zones de l’Ouest et du Sud-ouest du pays, notamment Bouar, Carnot, Berberati, Nola et probablement Boda et ses environs.

 

Une mission du processus de Kimberley a séjournée en Centrafrique en mai dernier, dans le but d’évaluer les avancées dans la normalisation du secteur extractif et préparer la rencontre de Luanda. « Les conclusions de cette mission avaient permis d’envisager la levée partielle de l’embargo sur l’exportation des diamants  dans les zones ouest et sud-ouest du pays », a rappelé le ministre des Mines, Joseph Agbo.

 

Selon Guy Dingoté Kossani, la décision de cette levée est exécutoire. « Cette mesure est exécutoire dès l’instant que la décision administrative est rendue publique. Sauf que les procédures pourraient prendre au maximum deux semaines, le temps que le document soit approuvé par les instances concernées », a-t-il dit.

 

Cette levée partielle a connu le quitus du Forum national de Bangui, d’après les participants à cette intersession du processus de Kimberley, qui a clos ses travaux ce vendredi 26 juin 2015. Pour eux, la situation des autres régions, encore sous contrôle des groupes armés est à examiner.

 

La deuxième session de l’année est prévue en novembre 2015 toujours à Luanda en Angola, pays qui assure la présidence du processus de Kimberley.

La Centrafrique obtient la levée partielle de l’embargo sur l’exportation des diamants
La Centrafrique obtient la levée partielle de l’embargo sur l’exportation des diamants

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com