Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

12 juin 2015 5 12 /06 /juin /2015 18:47

 

 

 

http://rjdh.org  Par Virginie Bero le

 

Lors d’une rencontre avec la presse centrafricaine ce matin, le vice-président de l’Autorité Nationale des Elections (ANE), Godefroy Mokamanédé, a annoncé le déclenchement du processus de recensement électoral.

 

La semaine prochaine, les formateurs des agents recenseurs vont être briefés afin de commencer le recensement à Bangui. Toutefois le fonds disponible, jusqu’à ce jour, est seulement de 25% du budget global.

 

Les matériels de formation sont déjà arrivés. La semaine prochaine les formateurs et les agents recenseurs seront formés. « Au plus tard à la fin du mois, nous allons démarrer le recensement à Bangui », a projeté Godefroy Mokamanédé.

 

D’autres actions envisagées par l’ANE dans un délai proche ont été présentées. Une équipe de cette structure va quitter Bangui à partir samedi 13 juin,  pour se rendre dans les autres pays afin d’installer les membres de démembrements.

 

« A partir de demain des missions vont être déployées au Congo Kinshasa et Congo Démocratique, au Cameroun, la Côte d’ivoire, le Maroc, le Togo le Benin et le Soudan », a-t-il énuméré.

 

En réponse à la presse sur la question de chronogramme, le vice-président de l’ANE a indiqué qu’une réunion avec le Premier ministre et les parties concernées, à savoirs le CNT, les bailleurs, entre autres se tiendra le samedi prochain. Au terme de cette rencontre l’ANE « qui est une structure technique va présenter un chronogramme qui sera soumis au cadre de concertation qui va appeler la société civile, les pouvoirs publics et les partis politiques pour qu’ils s’accordent sur le document ».

 

Pour toutes les activités à mener, « Nous ne disposons que de 25%  du budget global ». Pour cela l’ANE envisage de réduire le budget.  » Car une partie des activités vont être prises en compte par l’Union Le président de l’ANE européenne et les Etats Unis ».

 

Les élections en Centrafrique sont prévues pour se tenir avant la fin de cette année. L’ANE, qui organise ce scrutin dit attendre les partenaires pour financer le gap de 49% qui demeure.

L’ANE annonce la formation des agents recenseurs

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com