Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

11 juin 2015 4 11 /06 /juin /2015 22:38

 

 

http://rjdh.org   Par Auguste Bati-Kalamet le

 

Au centre national de transfusion sanguine (CNTS), 1.258 poches de sang ont été collectées au mois de mai dernier. Ce bilan succinct a été présenté par le directeur de cette structure sanitaire ce jeudi 11 juin à Bangui. Le sang prélevé est soumis à plusieurs analyses avant d’être attribué aux patients, a indiqué Alain-Blaise Ndomackarah, directeur du Centre national de transfusion sanguine (CNTS).

 

Dans un entretien avec le RJDH, Dr Ndomackrah a souligné que le sang qui est collecté des bénévoles, est passé par plusieurs analyses. « Le but de cette vérification est de savoir l’état du sang, s’il n’est pas infecté par des virus du Sida, du microbe de paludisme, de l’hépatite de toutes les natures, de syphilis (…) », a-t-il expliqué.

 

Des poches de sang, selon le Dr. Ndomackrah, ont été détruites, parce que la substance a été infectée. « Dès que nous constatons que le sang est pollué, ces poches sont automatiquement incinérées », a-t-il dit.

 

Le directeur du CNTS a déploré le manque de motivation des donneurs bénévoles de sang. Il a également indiqué les hôpitaux qui bénéficient souvent de ces poches de sang.  « Sur les 1 258 poches de sang reçues au mois de  mai. Nous avons distribué au total 1076 poches aux hôpitaux. Il s’agit de l’hôpital  Communautaire, de l’hôpital Général, de l’hôpital de l’Amitié et voire à Zongo en République Démocratique du Congo ».

 

« 182 poches de sang seulement sont disponibles pour toute la population de la ville de Bangui », a déploré Alain-Blaise Ndomackarah.

 

Au cours de cet entretien, réalisé en prélude à la journée internationale du don de sang, célébrée le 14 juin prochain, Dr Ndomackarah a indiqué que le thème retenu s’intitule   « merci de me sauver la vie ». En Centrafrique, le ministère de la Santé publique a choisi un thème national, qui est : « ton sang, mon sang, pour sauver les vies des centrafricains ».

 

Environ 1258 poches de sang collectées au mois de mai dernier à Bangui

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com