Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

23 juin 2015 2 23 /06 /juin /2015 23:45

 

 

 

http://rjdh.org  Par Job Mohouna le 23 juin 2015

 

Les forces de l’ordre nationales et internationales basées dans la ville de Baboua, ont lancé la semaine dernière une opération musclée contre les hommes armés qui tendent des embuscades aux véhicules de commerce et  attaquent les habitants des villages.

 

Le bilan de cette opération fait état de 6 morts, une personne arrêtée, des bœufs et chevaux récupérés par ces forces. Un geste apprécié par les usagers du  tronçon Baboua-Garoua Mboulaï.

 

D’après les informations du RJDH, les opérations ont été menées le 20 juin dernier  au village Zoukombo, situé à 20 km de Garoua Mboulai.

 

« Nous avons attaqué le 20 de ce mois, le campement des hommes armés qui font des braquages sur cet axe, et qui traumatisent la population. Nous avons réussi à récupérer l’un des  otages de  ces malfrats. Six autres dont une femme ont été abattus.  Nous avons également récupéré 50 bœufs et deux chevaux. Nous étions informés que le chef de ce village était leur complice. Mais à notre arrivée, celui-ci a pris fuite », a expliqué une source militaire qui a requis l’anonymat.

 

La population qui a subi des tortures et agressions de la part de ces derniers, se dit soulagée et apprécie les opérations menées par les forces nationales et internationales dans cette localité.

« Nous sommes soulagés depuis l’arrivée des forces internationales dans cette ville.  Les bandits de grand chemin qui attaquaient les villages et les véhicules sont maintenant en fuite. C’est une bonne action  que les forces viennent de poser », a dit Julien Goua, un des habitants de la ville de Baboua.

 

Basile Djongoli, l’un des transporteurs de l’axe Baboua-Garoua Mboulaï, affirme rouler en toute sécurité pour l’instant sur ce tronçon. «  Avant nous avions peur d’emprunter cet axe. Maintenant avec les escortes, on s’en sort très bien », a-t-il ajouté.

 

Cette information a été confirmée par un élément de la Minusca basée dans la ville. C’est depuis une semaine que les forces internationales ont lancé une opération contre les bandits sur cet axe.

Des positions d’un groupe armé non identifié attaquées par les forces de l’ordre à Baboua

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com