Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

2 juin 2015 2 02 /06 /juin /2015 23:50

 

 

 

Bangui, 2 juin 2015 (RJDH)--Certains déplacés vivant sur le site de l'aéroport Bangui M'Poko commencent à regagner le quartier, après avoir reçu un appui matériel et financier de la part des structures humanitaires. Quelques bénéficiaires de ces kits ont témoigné au RJDH, leur satisfaction ce matin.

 

Cette aide est constituée d'une somme de 90 000 FCFA, des vivres, des vêtements et des morceaux de savon. Elle  permet aux déplacés de regagner les quartiers. La personne qui reçoit ces kits et l’argent, n’est plus considérée comme déplacée. Elle est enregistrée comme une personne retournée. 

 

Albertine Idamba, présidente du comité des handicapés moteurs vivant sur le site des déplacés de l’aéroport, a affirmé avoir reçu des kits et une sommes de 90.000 FCFA ainsi que des vivres. « Nous avons reçu des vivres et des non vivres de l’OIM. Il est dit que la personne qui reçoit cet appui a le devoir de quitter le site après deux semaines », a-t-elle souligné.

 

 « Nous félicitons la détermination du gouvernement qui a été appuyé par l’ONG OIM. Nous avons reçu des kits qui peuvent apaiser les douleurs. Mais cet appui n'est pas suffisant  par rapport aux besoins qui s’accentuent dans les quartiers », a  dit Dorcas Kombito.

 

"Cette aide qualifiée d'insuffisant se justifie par le fait que les prix des maisons en location sont en hausse, juste après l'annonce du retour des déplacés dans les quartiers", a relevé Emile Mozoukala.

 

Selon ce dernier, quelques déplacés n’ont pas pu regagner les quartiers, parce que les frais de loyers ont sensiblement augmentés. « L’information a circulé que les déplacés de l’aéroport cherchent à regagner les quartiers. Les propriétaires des maisons, ont expressément  augmenté les frais des locations. Les prix mensuels varient de 7.000 à 10.000 FCFA, pour une maison d’une à deux chambres », a-t-il déploré.

 

Une partie des 4319 ménages enregistrés sur le site des déplacés de l’aéroport par l’ONG OIM, a  reçu des kits et les 90.000 FCFA. Les activités de contrôle des déplacés par cette structure humanitaire, pour la remise des documents d’accès aux kits se poursuivent. / 

 

Auguste Bati-Kalamet.

Centrafrique/Bangui : Des déplacés reçoivent une aide et commencent à quitter le site de M'Poko

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com