Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

22 juin 2015 1 22 /06 /juin /2015 11:42

 

 

 

YAOUNDE, 22/06/15 (Xinhua) -- Un financement de 5 millions d'euros (3,25 milliards de francs CFA) octroyé par l'Allemagne permet de promouvoir la gouvernance dans les matières premières, en particulier dans le secteur extractif au sein de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC).

 

Sensible à la protection et la conservation de l'environnement, l'Allemagne fait partie de 73 gouvernements et organisations membres du Partenariat pour les forêts de Bassin du Congo (PFBC), deuxième poumon écologique mondial après l'Amazonie avec environ 180 millions d'hectares de superficie dont 20% affectés à l' exploitation forestière.

 

Le Projet de gouvernance dans les matières premières en Afrique centrale (REMAP), initié par une phase pilote en 2008, a entamé en avril dans un nouveau cycle d'activités étalé allant jusqu'en octobre 2017, pour un financement de 5 millions d'euros (3,25 milliards de francs CFA) au renforcement des capacités et l' harmonisation des codes et de la législation dans ce domaine dans la région.

 

"L'intérêt de l'Allemagne pour l'Afrique centrale est que cette région soit stable et qu'elle se développe. C'est pour cela qu'on a accepté de répondre favorablement à la demande de coopération de la Commission de la CEMAC", a expliqué à Xinhua Uwe Michael Neumann, conseiller technique principal de ce programme notamment financé par le GIZ.

 

Ce soutien a favorisé la mise en place de l'Académie des industries extractives de la CEMAC, "un réseau des universités et des institutions de formation qui travaillent ensemble dans toute la zone. On aide par exemple à fournir des curricula et un cadre pour la formation", a précisé le responsable allemand.

 

Cette institution a été présentée au public lors d'une conférence internationale tenue entre mardi et jeudi à Yaoundé sous le thème "industries extractives et développement durable en Afrique centrale : enjeux et défis", avec la participation de la Commission de la CEMAC dont le dirigeant, Pierre Moussa, a effectué le déplacement de la capitale camerounaise.

 

CEMAC : 5 millions d'euros de financement allemand pour la gouvernance du secteur extractif

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com