Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

12 mai 2015 2 12 /05 /mai /2015 17:27

 

 

 

Par RFI 12-05-2015 à 15:53

 

Après une semaine de discussions, le Forum de Bangui a fait ses recommandations. Des recommandations que la présidente de la transition s’est engagée à mettre en œuvre. Mais, lundi, dès la fin de l’annonce des conclusions, des tirs ont retenti, signe de la colère des groupes anti-balaka et ex-Seleka. Ce mardi 12 mai au matin, le calme semble revenu dans la capitale centrafricaine.

 

La situation est quasiment revenue à la normale ce mardi matin à Bangui. Place de la Réconciliation, le trafic a repris et les motos-taxis chargent à nouveau leurs clients. Il n’y a pas de barrages à l’entrée du quartier frondeur de Boy-Rab.

 

Au marché du kilomètre 5, toutes les boutiques sont ouvertes : quincailliers, fripiers, vendeuses de mèches et de pagnes. Les taxis alimentent la noria de clients qui chargent et déchargent leurs marchandises au rond-point Koudoukou.

 

Face à la mosquée centrale, le Cinévidéo de la Transition a repris ses séances après une suspension, lundi. Les clients disent qu’ils condamnent ce qui s’est passé. « Nous voulons la paix », explique un jeune avant d’aller jeter un œil sur le film actuellement diffusé, un épisode des exploits guerriers de Rambo.

 

Le seul barrage que l’on pouvait voir ce mardi est installé à l’entrée du marché combattant. C’est un barrage fait de pierres et de pneus qui s’est monté en milieu de matinée. Mais il a été démantelé peu après par la Minusca.

 

Vers le report des élections ?

 

Des recommandations ont donc été prises au Forum de Bangui et la présidente de la transition s’est engagée à les appliquer. Un mécanisme de suivi va être d’ailleurs mis en place, ce qui est important, car jusqu’ici les différents rendez-vous de ce type n’ont pas réussi à ramener la paix en Centrafrique.

 

En ce qui concerne l’une de ces revendications, le report des élections, c’est une fusée à plusieurs étages qui a été lancée par le Forum. La chef de l’Etat, le Premier ministre et le président du Conseil national de transition (CNT) ont été invités à demander la prolongation de la transition auprès des chefs d’Etat de la CEEAC (Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest) qui pourront, eux, prendre cette décision.

 

Dans le même temps, le Forum a appelé la communauté internationale à honorer dans des délais utiles ses engagements financiers pour les élections, puisqu’à l’heure actuelle un quart seulement de ce budget est dans les caisses. Le Forum a aussi demandé aux institutions de la transition de faire un point hebdomadaire de l’état d’avancement des préparatifs du scrutin.

 

RCA: retour au calme après une fin de Forum tendue

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com