Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

18 mai 2015 1 18 /05 /mai /2015 21:56

 

 

 

Le pape a assuré de sa visite les évêques centrafricains, actuellement en visite ad limina à Rome.

 

La Croix 18/5/15 - 15 H 38

 

Rien n’est encore officiel mais la promesse tient toujours, selon l’épiscopat centrafricain. Le pape François a réaffirmé son souhait de se rendre en Centrafrique en novembre prochain devant les évêques de ce pays reçus vendredi 15 mai au Vatican, où ils effectuent leur visite ad limina.

 

« Nous lui avons demandé de rester un peu plus longtemps que prévu », a rendu compte à La Croix l’archevêque de Bangui, Mgr Dieudonné Nzapalainga, qui attend une visite de l’équipe de préparation des voyages du pape dans la capitale centrafricaine en juillet.

 

Engagé dans le pays avec des dirigeants d’autres confessions au sein d’une plate-forme interreligieuse pour la paix, Mgr Nzapalainga avait invité le pape François à la fin d’une audience hebdomadaire en octobre dernier.

 

Centrafrique et Ouganda à la fin de cette année

 

Dans sa conférence de presse au retour des Philippines, en janvier dernier, le pape avait affirmé qu’il espérait se rendre en Centrafrique et en Ouganda à la fin de cette année. « Le projet est d’aller en République centrafricaine et en Ouganda. Ces deux pays. Cette année », avait-il déclaré à la presse le 19 janvier : « Je crois que ce sera vers la fin de l’année, en ce qui concerne la période. Il faut que l’on tienne compte du temps, afin qu’il n’y ait pas de pluies, de mauvais temps. (…) Ces deux voyages sont envisagés pour cette année. »

 

« Eglise-mère »

 

Selon Mgr Nzapalainga, le pape a écouté avec attention, vendredi 15 mai, les évêques lui expliquant la situation toujours très tendue en République centrafricaine et leurs efforts pour y être une « Eglise-mère », qui « accueille et soigne tout le monde, y compris les non-chrétiens ».

 

La Centrafrique reste plongée dans le chaos depuis le renversement, en mars 2013, du président François Bozizé par Michel Djotodia, à la tête d’une rébellion à dominante musulmane, la Séléka. Celle-ci a commis des exactions, dès son arrivée au pouvoir, contre les populations en majorité chrétiennes. En réaction, des milices d’autodéfense, les anti-balaka, se sont créées et s’en sont pris aux civils musulmans. Des forces militaires françaises et une force de l’Onu sont déployées dans le pays.

 

Plusieurs déplacements

 

Toujours d’après l’archevêque de Bangui, la visite du pape François pourra se dérouler indépendamment de la tenue d’élections législatives et présidentielle. Alors que ces scrutins devaient se tenir avant août 2015, ils ont été reportés à la fin de l’année.

 

La visite du pape ne figure cependant pas dans le texte rendu public que celui-ci a remis aux évêques.

 

Le pape François accomplit plusieurs grands voyages durant cette année 2015 : après l’Asie en janvier dernier (Sri Lanka et Philippines), il se rend à Sarajevo le 6 juin, puis en Amérique latine en juillet (Équateur, Bolivie et Paraguay), avant une visite à Cuba et aux États-Unis en septembre.

 

Sébastien Maillard (à Rome)

 

Les voyages à l’agenda du pape François

Lu pour vous : La Centrafrique attend le pape François en novembre 2015

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com