Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

28 mai 2015 4 28 /05 /mai /2015 14:02

 

 

 

Les troupes de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en république centrafricaine (MINUSCA) maintiendront une posture robuste dans la protection des civils, a assuré mercredi le Commandant de la Force onusienne, le Général Martin Chomu Tumenta.

 

Au cours d’une conférence de presse consacrée à la mise en œuvre du mandat et au déploiement de la MINUSCA, à travers le territoire centrafricain, le Général a fait état d’un récent incident entre les casques bleus et des éléments Anti-Balakas dans le village de Ngakobo, à 62 km au sud de Bambari. Suite à l’arrestation d’un chef Anti-Balaka qui terrorisait les populations, ses partisans ont tenté d’obtenir sa libération en usant de la force des armes. L’un d’entre eux a pointé son arme sur les soldats de la MINUSCA qui ont riposté en légitime défense. Blessé, l’élément Anti-Balaka a succombé à ses blessures lors de son transfert à l’hôpital » a expliqué le Commandant de la Force.

 

En dépit de cet incident et de quelques autres de moindre importance, la situation sécuritaire s’est nettement améliorée, a fait remarquer le Général Tumenta. « Nous assistons à l’ouverture des écoles, le commerce va bon train, les populations vaquent normalement à leurs activités, les affaires marchent », a-t-il indiqué.

 

Sur les axes où se font les convois, « le commerce marche bien. » Cependant, il a relevé quelques petits foyers de tensions qui subsistent encore, notamment dans le secteur Est, ainsi qu’à Mbres et à Yaringa. Mais, les Forces de la MINUSCA et les Forces françaises Sangaris ne ménagent aucun effort pour restaurer la sécurité dans ces zones, a dit le Général Tumenta.

 

Le Commandant de la Force a donné les grandes lignes de déploiement des éléments de la MINUSCA : « Dans trois secteurs : Est, Centre et Ouest. » Le secteur ouest est occupé par les contingents du Cameroun, Congo Brazza et Bangladesh. Au Centre il y a les contingents du Pakistan, du Burundi et de la République Démocratique du Congo (RDC). Pour le secteur Est, il y a le contingent du Maroc et celui de la Zambie (récemment déployé). En plus de ces contingents faits des bataillons d’infanterie, il y a celui du Gabon, de réserve, qui est à Bangui et bientôt ceux d’Egypte et de Mauritanie. Il y a aussi ceux qu’on appelle « Génies » qui se trouvent à Bambari, Kaga Bandoro et Bangui. En outre, il y a les hôpitaux de niveau II à Kaga Bandoro, Bria et Bangui. Au niveau de l’Aviation, il y en a à l’Est, au Centre et d’ici peu, la Force aura des hélicoptères d’attaque en provenance du Sénégal (les vols de test ont eu lieu avec succès à Kaga Bandoro).

 

Parlant des activités en cours (les opérations militaires), le Commandant de la Force a signalé que les Casques bleus de la MINUSCA travaillaient en collaboration avec les Forces françaises, les Sangaris.

 

Il est satisfait du résultat : « Escortes des camions de commerçants, puits d’eau installés pour les populations, ces dernières se sentent actuellement en sécurité. »

 

Le Commandant de la Force a aussi souligné le rôle majeur de la restauration de l’Autorité de l’Etat : « Les forces de la MINUSCA en collaboration avec les Sangaris ont réhabilité les infrastructures administratives et assurent la protection des autorités qui réintègrent les services. » Mais aussi, la Force de la MINUSCA a assuré le transport des participants aux consultations populaires dans tout le pays. Egalement, la MINUSCA a joué un rôle moteur dans la préparation et le déroulement du FORUM de Bangui, qui a été un succès. Enfin, la MINUSCA est prête à soutenir l’Autorité Nationale des Elections (ANE), a conclu le Commandant de la Force. Il a tenu à souligner les bonnes relations de coopération entre ses troupes et les forces de Sécurité Intérieures centrafricaines que les casques bleus sont venus appuyer, conformément à leur mandat.

 

LES CASQUES BLEUS MAINTIENDRONT UNE POSTURE ROBUSTE POUR PROTEGER LES CIVILS, ASSURE LE COMMANDANT DE LA FORCE DE LA MINUSCA

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com