Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

21 mai 2015 4 21 /05 /mai /2015 00:16

 

 

 

Bangui, 20 mai 2015 (RJDH)—Lors de sa conférence de presse hebdomadaire, tenue le 20 mai  2015  à Bangui, la Minusca a dit avoir sécurisé une bonne partie du territoire, et veillé sur la population conformément à sa mission. Elle déplore  le fait que, la population  par voix de certaines autorités locales, ne reconnait pas ses efforts.

 

Face aux multiples cas de violences enregistrées, ces derniers temps dans certaines villes du pays, notamment au niveau de la capitale centrafricaine, la Minusca affirme avoir  multiplié les efforts en ce qui concerne les activités de sécurisation et d’assistance aux populations affectées.

 

« Au  niveau de Bangui, nous avons multiplié dans ces derniers temps nos patrouilles. Les patrouilles de visibilité et de surveillances des unités de police constituées de la Minusca, continuent dans tous les arrondissements, ainsi qu’à Bégoua et Bimbo. Il en de même pour les gardes statiques, la protection de la population, des institutions, et des escortes. Pour ce fait nous avons interpellé  trois (3) personnes, et  sept infractions (7)  ont été enregistrées au cours cette semaine par exemple »,  a expliqué Léo-Franck Ngapié, porte-parole de la police Minusca.

 

Il a salué le courage de certains Centrafricains qui remettent volontairement des armes « dans le 3ème arrondissement, certaines personnes ont prouvé leur bonne volonté de désarmer. 2 fusils, 15 munitions et 3 grenades ont été remis au commissariat. Ces remises volontaires témoignent de ce que les populations ont de plus en plus confiance aux forces de sécurité intérieure et aux casques bleus, en particulier », précise-t-il.

 

En ce qui concerne  la situation sécuritaire dans l’arrière-pays, Adolphe Manirakiza porte-parole militaire de la Minusca, parle d’un retour progressif de la sécurité, qui, selon lui favorise actuellement le retour des déplacés dans leurs ménages.

 

« Dans les zone où nous avons une base,  nous multiplions nos patrouilles, de jour et de nuit, pour décourager tous les malfaiteurs, afin que la sécurité soit progressivement assurée sur une grande partie du territoire. Pour la semaine passée nous avons effectué au total 3567 patrouilles, pendant lesquelles nous avons mis la main sur plusieurs malfrats. La  force de la Minusca accorde une attention particulière aux secteurs du centre  comme Kabo, Kaga-Badoro, Bouca, Mbrès, Bossangoa où les malfaiteurs identifiés comme des Peulhs armés ont attaqué la population. Actuellement, la situation revient progressivement à la normale »,  a précisé Adolphe Manirakiza.

 

La Minusca a, lors de cette conférence de presse, déploré le fait que  la population ne reconnait pas les efforts qu’elle fournit pour la sécurisation du territoire.

 

« Parlons de l’inaction des forces de la Minusca, je pense que c’est injuste d’employer ce mot. Parce que nous sommes vraiment là, au service de la population. Et nous savons personnellement les efforts que nos éléments font sur terrain, pour que la violence soit réduite au minimum », a déploré Hamadoun Touré porte-parole de la Minusca.

 

Au lendemain du forum  national de Bangui, de multiples cas de violence ont été enregistrés au dans la capitale et dans certaines villes de provinces. /

 

Annette Maélaine Malebingui.


 

Centrafrique/Kaga-Bandoro : Les autorités réfléchissent sur la situation sécuritaire de la ville et de ses environnants

 

Kaga-Bandoro, 20 mai 2015(RJDH)  -- Les autorités locales et les responsables des déplacés se sont réunies pour parler de la sécurité à Kaga Bandoro où la situation sécuritaire reste inquiétante. Ces autorités locales ont demandé l’implication du gouvernement afin de créer les conditions de sécurité dans la ville.

 

Le responsable des déplacés de la ville de Kaga-Bandoro, Enock Ngoya-Nago s’est interrogé sur le retour des déplacés dans leurs foyers vu que les exactions continuent de se faire enregistrer. Il a déploré cette situation et demandé au gouvernement centrafricain et à la Minusca de tout mettre en œuvre pour la réhabilitation des Forces Armés Centrafricaine pour un retour définitif de la sécurité dans la ville « c’est la seule condition aujourd’hui pour que les déplacés rentrent chez eux » a-t-il noté.

 

L’adjoint au maire de la ville des Mbrès, Benoit Mbétibada présent à Kaga-Bandoro a signifié que la sécurité commence à revenir dans sa ville mais « sur l’axe qui mène à Kaga-Bandoro la situation sécuritaire est inquiétante une raison qui les empêche nos déplacés de regagner la ville » a-t-il expliqué.

 

Jean Daniel Ketteguia président du comité de concertation de la ville des Mbrès a rappelé que deux réunions ont été organisées afin de sensibiliser les peulhs armés à rejoindre leurs villages « mais cela est resté sans succès et ils continuent de commettre des exactions sur la population » a-t-il martelé.   

   

Le préfet intérimaire de Nana Gribizi a donné des précisions sur le problème réel que rencontre la population de sa préfecture. « On peut dire que la ville de Kaga-Bandoro est sécurisée car depuis on entend plus les coups de feu et la population circule librement, les chrétiens et les musulmans ».

 

Il a déploré la persistance des d’exaction enregistrées ces derniers temps aux environnants de Bandoro « tous les jours, les habitants des zones périphériques regagnent la ville de Kaga-Bandoro à la recherche de la sécurité. La population de la ville quant à elle, ne peut pas vaquer à ses travaux champêtres de peur de perdre leur vie en brousse », a-t-il noté.

 

Il a appelé le gouvernement à prendre ses responsabilités afin de les aider dans leurs tâches. Kaga Bandoro est l‘une des villes où les groupes armés sont encore basés. /

 

Daniel Nguereléssio 

Centrafrique/Bangui : La Minusca affirme avoir sécurisé une bonne partie du territoire National

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com