Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

18 mai 2015 1 18 /05 /mai /2015 21:06

 

 

 

Les Afriques 18-05-2015  En réunion à huis clos, lundi 18 mai à Luanda, les chefs d’Etat et de gouvernement des pays de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL) se penchent sur la situation sécuritaire et humanitaire dans la sous-région. En ligne de mire, le Burundi, la RCA, la RDC, le Soudan du Sud…

 

La région des Grands Lacs traverse une situation assez critique. A la réunion de la CIRGL, qui se tient ce lundi 18 mai à Luanda, les chefs d’Etat et de gouvernement qui y participent ne vont pas chômer. José Eduardo dos Santos, président angolais, qui assume, depuis 2014, la présidence rotative de la CIRGL pour 2 ans, accueille ses pairs. 

 

L’ordre du jour porte sur les cas du Burundi, de la République centrafricaine (RCA), de la République démocratique du Congo (RDC) et du Soudan du Sud. Aussi, au cours des discussions qui se poursuivent, au moment où nous rédigeons ces quelques lignes, une attention particulière sera accordée aux questions liées à la menace du terrorisme dans la zone. Si, d’après nos informations, les présidents Joseph Kabila de la RDC et Salva Kir du Soudan du Sud doivent faire respectivement le point sur la sécurité et le désarmement des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR), et un exposé sur la situation au Sud Soudan, la présence de Pierre Nkurunziza du Burundi, annoncée, reste hypothétique. En définitive, il sera remplacé par le vice-président burundais. 

 

Catherine Samba Panza, présidente de la RCA, et Uhuru Kenyatta, chef de l’Etat kenyan, sont invités à informer leurs homologues sur la situation sécuritaire dans leurs pays respectifs. A noter la présence de Denis Sassou Ngesso de la République du Congo et que le Jacob Zuma, président sud-africain, va y participer en tant qu'invité. 

 

Pour rappel, ce sommet des dirigeants de la CIRGL a été précédé de 3 réunions, notamment celle des chefs d'Etat-major des forces armées et des chefs d'Intelligence, des ministres de la Défense et des chefs de diplomatie. Aussi, la CIRGL a été créée, à la suite des conflits politiques qui ont marqué la région des Grands Lacs en 1994. Parmi les Etats membres : l’Angola, le Burundi, Centrafrique, Congo, République démocratique du Congo, le Kenya, l'Ouganda, le Rwanda, le Soudan, le Soudan du Sud, la Tanzanie et la Zambie. 

 

Daouda MBaye, rédacteur en chef

Angola : Réunion de la CIRGL à Luanda, le sécuritaire au menu

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com