Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

8 avril 2015 3 08 /04 /avril /2015 00:16

 

 

Bangui 7 avril (CAP) - Le sulfureux président de l’Union Nationale pour la Démocratie et le Progrès (UNDP) Amine Michel, anciennement connu comme Michel Bagaza,  a été arrêté en fin d’après-midi à Bangui, alors qu’il s’apprêtait à embarquer sur le vol régulier AF 775 Bangui-Paris via Yaoundé d’Air France après un bref séjour au pays.

 

Les services de sécurité et la police des frontières se sont rendu compte que Michel Amine est détenteur de multiples passeports avec des identités, année et lieux de naissance différents. C’est ainsi que selon un policier ayant requis l’anonymat, il se serait fait enregistrer à l’Hôtel Ledger de Bangui où il était descendu avec un passeport afghan alors qu’il tentait de quitter le pays en exhibant un passeport centrafricain. En fouillant sa sacoche, les policiers découvrent un passeport camerounais.

 

C’est fort de ces faits graves que les services de police ont fini par mettre la main sur ce véritable presdigitateur qui aux dernières nouvelles a été placé en garde à vue au commissariat du port fluvial de Bangui avant d’être sans douté présenté au procureur de la république.

 

Depuis son apparition sur la scène politique nationale, Michel Amine s’est surtout distingué comme un curieux personnage fantasque, brassant des millions de F CFA en espèces sonnantes et trébuchantes qu’il distribue à tour de bras, ce qui attire bien évidemment une foule de courtisans et de crève la faim tout en lui assurant un réel succès et beaucoup d’adhésions à son parti l'UNDP dont il vient étrangement de dissoudre le bureau politique pour multiples malversations et mauvaise gestion des finances. 

 

Très souvent interpelé sur l’origine de tout cet argent qu’il brasse, il n’a jamais été vraiment convaincant sur la provenance manifestement douteuse de cette fortune. Personnage mythomane sorti du néant et visiblement limité intellectuellement – personne au demeurant n’a pu établir clairement son cursus scolaire car on ne lui connaît aucun promotionnaire ni collègue d’école primaire ni du secondaire encore moins du supérieur - Michel Amine prétend être ingénieur pétrochimiste diplômé de l'Ecole polytechnique de Montréal alors que c'est faux, et tantôt  homme d’affaire opérant dans le business des armes pour un pays de la CEMAC. Plusieurs citoyens camerounais à qui il doit beaucoup d'argent le recherchent pour le traduire en justice.

 

Une chose est sûre : il a aussi été pensionnaire de la prison des Baumettes  à Marseille dans les années 2006 – 2007 d’après un compatriote résidant dans la cité phocéenne. Son arrestation va contribuer à assainir quelque peu les rangs du nombre honteusement pléthorique des candidats à la prochaine élection présidentielle en Centrafrique pour ce pays d’à peine 1,800 millions d’électeurs pour quelques 4,5 millions d’habitants seulement.

RCA : Un candidat déclaré à la prochaine élection présidentielle arrêté à l'aéroport de Bangui
RCA : Un candidat déclaré à la prochaine élection présidentielle arrêté à l'aéroport de Bangui
RCA : Un candidat déclaré à la prochaine élection présidentielle arrêté à l'aéroport de Bangui
RCA : Un candidat déclaré à la prochaine élection présidentielle arrêté à l'aéroport de Bangui

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com