Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

9 avril 2015 4 09 /04 /avril /2015 16:54

 

 

 

Par RFI 09-04-2015 à 09:38

 

Mercredi, les délégations d'anti-balaka et d’ex-Seleka présentes à Nairobi depuis novembre 2014, ont signé une déclaration d'engagement par laquelle ils reconnaissent les accords de Brazzaville. Les anciens présidents Michel Djotodia et François Bozizé devaient aussi signer, mais ils ne l'ont pas fait.

 

C'est l'épilogue du feuilleton à rebondissements qui a agité la vie politique centrafricaine depuis la fin de l'année dernière. L'accord, devant être négocié discrètement à Nairobi, avait été rejeté par l'ensemble des partenaires internationaux de la Centrafrique et en particulier la France.

 

A Bangui aussi, ces discussions avaient été d'emblée décriées. Par une classe politique qui n'admettait pas qu'on joue une nouvelle fois le destin du pays hors de ses frontières et par des autorités de transition qui étaient clairement dans le viseur des négociateurs de Nairobi.

 

Sous la pression et pour ne pas se résoudre à un fiasco, les négociateurs ont transformé cet accord en « déclaration d'engagement ». Un engagement des signataires à rallier l'accord signé à Brazzaville en juillet 2014 et à reconnaître de fait l'actuelle transition centrafricaine. Mais les parrains, le chef de l’Etat kényan, Uhuru Kenyatta et son homologue congolais, Denis Sassou-Nguesso espéraient encore faire un joli coup : que ce document soit signé par François Bozizé et Michel Djotodia.

 

Finalement, c’est un échec. Ce mercredi à la présidence kényane, lors d'une cérémonie solennelle, les délégués anti-balaka et ex-Seleka ont signé le texte qu'ils avaient paraphé fin février. Joachim Kokaté, Maxime Mocome, et Côme Azounou d'un côté, Noureddine Adam, Moustapha Sabone, et Abel Belenguélé de l'autre, mais pas les anciens présidents. François Bozizé était absent. Michel Djotodia, lui, était là, mais en spectateur.

RCA: Djotodia et Bozizé ne signent pas l’engagement de Nairobi
RCA: Djotodia et Bozizé ne signent pas l’engagement de Nairobi

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com