Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

14 avril 2015 2 14 /04 /avril /2015 13:04

 

 

http://www.radiondekeluka.org  mardi 14 avril 2015 11:47

 

Le chef du gouvernement de la transition, Mahamat Kamoun, n'a pas convaincu les conseillers nationaux (les parlementaires de la transition) après plusieurs heures de débats lundi au siège du parlement de la transition au sujet des trois décrets signés le 4 avril par la présidente de la transition, Catherine Samba-Panza. Ces décrets   portent  organisation du Forum de Bangui, notamment celui portant désignation des membres du comité technique d'organisation du Forum de Bangui, dont Jean Jacques Démafouth est le coordinateur général.


Les conseillers nationaux ont relevé de manière consensuelle que ces trois décrets ont violé l'article 103 de le Charte constitutionnelle de la transition qui prévoit le consensus autour des décrets présidentiels. Ils doivent donc être abrogés comme le souligne Alexandre Ferdinant Nguéndet, président du conseil national.


« La question qu'on se pose, est-ce que nous voulons aller aux élections ? Est-ce que nous voulons que le peuple centrafricain retrouve la paix ou est-ce que nous voulons perdurer la transition pour nos intérêts personnels ? Nous lançons un appel patriotique et fraternel à l'attention du Chef de l’État de la transition, de faire preuve de compromis dynamique en rapportant purement et simplement les textes et de  convoquer une concertation avec toutes les forces vives de la nation, afin que dans la paix, l'unité et la concorde nationale, nous puissions trouver une solution idoine à la crise qui perdure en Centrafrique », a expliqué le président du CNT.


L’exécutif, de son côté, ne promet rien quant à l'abrogation des trois décrets. Mahamat Kamoun, Premier ministre de transition a invite simplement les Conseillers nationaux à transcender leurs divergences pour réussir le forum qui commencera le 27 avril prochain. Par ailleurs, Mr Kamoun annonce la tenue d'une rencontre avec toutes les forces vives de la Nation d’ici la fin de la semaine pour réfléchir sur toutes les questions.

 
« Nous avons entendu les conseillers nationaux, nous allons analyser leurs préoccupations et prendre les mesures qui s'imposent. Les raisons profondes de cette crise s'articulent autour des problèmes de personnes. Les conseillers nationaux ont souhaité que ceux qui s'en occupent soient relevés », a relevé le Premier Ministre.


« D'ici la fin de la semaine, toutes les forces vives de la nation seront réunies autour du Chef de l’État pour débattre des questions relatives aux aspects du Forum », a rassuré Mahamat Kamoun.


Pendant que les trois décrets sont contestés, la présidente de la transition Catherine Samba-Panza a pris un autre décret le 12 avril 2015, modifiés les trois premiers, ce qui ne rencontre toujours pas l’agrément des différents contestataires.

Organisation du Forum de Bangui : le CNT non convaincu par Mahamat Kamoun

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com