Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

12 avril 2015 7 12 /04 /avril /2015 14:55

 

 

http://www.radiondekeluka.org   dimanche 12 avril 2015 12:17

 

La présidente de la transition Catherine Samba-Panza, multiplie les consultations en vue de la réussite du Forum de Bangui. Elle a échangé samedi 11 avril au palais de la Renaissance avec les autorités locales des huit arrondissements de Bangui. Le but : susciter leurs contributions pour la réussite de ce Forum.


Plus de 200 notables parmi lesquels les chefs de groupes, de quartiers ainsi que les maires des huit arrondissements de Bangui ont répondu présents à l'appel du Chef de l’État de la transition. Catherine Samba-Panza a tenu associer les notables aux préparatifs du dialogue inter-centrafricain et à l’embellissement des quartiers de Bangui qui accueillera des personnalités et visiteurs étrangers. La locatrice du palais de la Renaissance a attiré l'attention des chefs de quartiers sur la vigilance dans leurs circonscriptions respectives.


Les maires des arrondissements et les chefs de quartiers ont saisi l'occasion pour soumettre au chef de l'exécutif de la transition leurs principales préoccupations : le mandat des chefs et le paiement des arriérés de leurs indemnités.


Le chef de groupement du 2ème arrondissement, Jean Baptiste Siméon Grémboutou, souhaite que la chefferie devienne une dynastie. « Quand on parle de 10 ans renouvelables une fois, dans les autres pays, (...) c'est une dynastie. Quand un chef meurt, on choisit dans sa famille pour prendre un autre. Ici, on veut dévaloriser les fonctions du chef », a-t-il relevé.


La présidente de la transition, Catherine Samba-Panza, a surpris ses invités en leur versant la totalité des arriérés d'indemnités de la période de sa transition.

Seulement, la question des décrets portant mise en place du comité technique préparatoire n'a pas été abordée lors de cette rencontre.


Toujours à propos du Forum de Bangui, les miliciens Antibalaka se disent unanimes pour la réussite des pourparlers. Cette position a été donnée samedi à travers une conférence de presse animée par Sébastien Wénézoui, un des anciens responsables des miliciens. Selon lui, tous les responsables de cet ancien mouvement armé sont  présents à Bangui et prêts à prendre part au dialogue.

« Les Antibalaka sont déterminés d'aller au Forum de Bangui. Nous avons tenu une réunion avec le Premier ministre en présence du ministre de la Défense avec les principaux responsables des Antibalaka de la Centrafrique. Nous demandons à la population d'accepter ce Forum qui est celui de la dernière chance. Je travaille ensemble avec les Séléka pour la bonne réussite de ce Forum », a rassuré Wénézoui.

Forum de Bangui : Samba-Panza implique les notables

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com