Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

2 avril 2015 4 02 /04 /avril /2015 20:15

 

 

 

 ALLIANCE DES FORCES DEMOCRATIQUES POUR LA TRANSITION (AFDT)

 

(ASD-CRPS-MCP-MDES-MLPC-RDC-UDECA)

   

                 

                                         DECLARATION N° 12

 

 

L’Alliance des Forces Démocratiques pour la Transition (AFDT) se réjouit des conclusions pertinentes  de la 7ème Réunion du Groupe International de Contact (GIC) sur la République Centrafricaine tenue à Brazzaville au Congo le 16 mars 2015.

 

Elle salue la mobilisation sans cesse soutenue de la Communauté Internationale pour le retour de la paix en Centrafrique et de sa  solidarité envers le peuple centrafricain.

 

Elle note avec satisfaction l’intérêt tout particulier porté aux différentes étapes du processus politique devant conduire dans les meilleurs délais à la normalisation de la vie institutionnelle de notre pays (Forum de Bangui, DDR, RSS, élections législatives et présidentielle).

 

Toutefois l’AFDT n’a pas la même compréhension de certaines conclusions de cette réunion du Groupe International de Contact que certains partenaires de la République Centrafricaine.

 

Elle réaffirme ses positions sur les points principaux suivants :

 

1/ SUR LA CLAUSE D’INELIGIBILITE

 

 La 7ème  réunion du GIC avait « lancé un appel aux autorités de la transition afin qu’elles garantissent le respect de la Charte constitutionnelle de transition, notamment sur la question de l’inéligibilité ».

 

L’AFDT soutient cette préoccupation et demande que la clause d’inéligibilité contenue dans l’article 106 de la Charte constitutionnelle de la transition soit incorporée dans le Code électoral.

 

2/ SUR LE PROCESSUS ELECTORAL

 

La 7ème Réunion du GIC  évoquant le Fonds fiduciaire ( Basket Fund ) afin de  permettre la mobilisation de ressources à hauteur de 44 millions de dollars, tout en se réjouissant des contributions déjà faites, avait lancé un appel « à tous ceux qui ont fait des promesses de contributions d’honorer leurs engagements pour combler le déficit de 18 millions de dollars identifiés à ce jour ».

 

L’AFDT salue à l’instar du GIC, l’Union Européenne pour le décaissement d’une première tranche de 8 millions d’euros sur les 20 millions alloués au processus électoral et appelle les autres partenaires internationaux  à contribuer au financement du processus électoral.

 

3/ SUR LA DUREE DE LA TRANSITION

 

Concernant la durée de la transition, l’AFDT souligne que les propos prêtés au Médiateur International sur la crise centrafricaine et selon lesquels il n’y aurait pas une autre prolongation de la transition ne figurent pas dans les conclusions de la 7ème Réunion du GIC.

 

Si de tels propos avaient été tenus, ils violeraient la Charte constitutionnelle de transition qui dispose en son article 102 alinéa 2 «  En cas de nécessité, la durée de la transition peut être examinée par la Conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement de la CEEAC sur proposition conjointe et motivée du Chef de l’Etat de la Transition, du Premier Ministre et du Président du Conseil National de Transition ».

 

                                                                                  Bangui le 1er avril 2015

 

 

                                                           Le Président de la Conférence des Présidents

 

 

                                                           Joachim Rainaldy SIOKE

DECLARATION N° 12 DE L'ALLIANCE DES FORCES DEMOCRATIQUES POUR LA TRANSITION (AFDT)

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com