Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

3 avril 2015 5 03 /04 /avril /2015 00:38

 


 

Kabo, 02 avril 2015 (RJDH)- Au total 14 barrières illégales ont été érigées par les éléments de l’ex-Séléka, sur l’axe Kabo- Batangafo et les périphériques. Ces hommes en armes rançonnent la population sur le pont qui relie les deux villes. Les conducteurs des taxi-motos sont les principales victimes.

 

Des personnes armées assimilées à des ex-Séléka ont dressé des barrières illégales sur tous les axes qui relient la ville de Kabo et les autres localités. Sur ces barrières, les hommes en arme exigent le versement de l’argent à chaque passage.

 

Selon un conducteur de taxi-moto de la ville de Kabo,  les dépenses pour payer les formalités de chaque jour, exigées par ces hommes en arme, s’élèvent à 15.000 FCFA. « Les ex-Séléka abusent de leur autorité sur la population qui veut se déplacer d’une ville à une autre. La personne qui n’a pas la possibilité de payer les frais au niveau d’une barricade est passée à tabac », a affirmé le témoin.

 

Il a par ailleurs fait savoir que ces ravisseurs prennent de force les motos des habitants dans les quartiers. « La population de la ville de Kabo manque de sérénité suite à ces cas de braquage récurent organisés par ces hommes armés », a déploré cette même source.

 

Une autorité communale a ajouté qu’en dépit des barrières illégales, la dégradation avancée des routes fait partie des difficultés que traversent les habitants de Kabo. « Les infrastructures routières sont en mauvais état. Cette situation freine le développement économique de la Sous-préfecture de Kabo », a-t-elle relevé.

 

La population de la ville de Kabo et les environnants interpelle le gouvernement et les forces internationales à la sécurisation de la ville. La libre circulation des personnes et des biens est compromise par des hommes en arme. / 

 

Japhet Béroféi.

Centrafrique/Kabo : Des barrières illégales érigées par des présumés ex-Séléka

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com