Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

23 avril 2015 4 23 /04 /avril /2015 22:45

 


 

Bangui, 22 avril (RJDH) --- « Centrafrique Réveille-toi et Reprends ton Flambeau », c’est au tour de ce thème qu’une nouvelle plateforme d’échange  d’opinions a vu le jour ce mercredi 22 avril à Bangui. D’après Didier Wangué, initiateur de cet espace d’échanges, c’est pour corriger les erreurs du passé que cette plateforme est mise en place. Il appelle la population à faire de bon choix lors des prochaines élections.

 

L’ancien ministre et leader d’opinion est parti du constat des années 60 et 80 pour justifier la création de cette plateforme.

 

 « Dans les années 60 à 80, la République Centrafricaine était un pays où les gens vivaient  en quiétude et dans la tranquillité. Les fonctionnaires étaient à leurs postes, l’armée faisait son travail librement et la justice était impartiale. Ce qui avait favorisé le développement rapide du pays. Mais aujourd’hui on assiste à l’enfoncement quotidien de la RCA. C’est pourquoi nous qui sommes les fils et filles de ce pays, nous devons agir pour sauver notre pays la RCA », a  dit l’ancien Ministre Didier Wangué.

 

 Cette rencontre est également l’occasion pour l’ancien ministre, de revenir sur les domaines qui faisaient croitre le pays dans le passé.

 

 «  Souvenons-nous qu’après l’indépendance, en 1960, nous avons connu une période de relative stabilité caractérisée par une administration couvrant l’ensemble du territoire ; un système éducatif suivi ; une couverture sanitaire acceptable ; une économie reposant sur des productions agricoles (coton, café, tabac, arachide, riz etc ) ; l’élevage, forestière et minière ; un système sécuritaire permettant la libre circulation sur l’ensemble du territoire»,  a-t-il  Didier Wangué trouve importante un changement de comportement qui doit découler d’une prise de conscience collective. « Le pouvoir de changer ce pays n’appartient qu’aux Centrafricains et aux Centrafricaines eux-mêmes. Il est donc grand temps que nous le fassions. L’armée Nationale Centrafricaine doit être un véritable creuset et retrouver sa mission originelle, pour la sécurité nationale et non pas pour être au service d’un individu ou d’un clan », a conclu l’ancien ministre.

 

Philippe Makoundji, l’un des membres de cette plateforme, à quant a lui noté que « la porte est grandement ouverte à ceux qui  ont des initiatives allant dans le sens du développement de la RCA de nous rejoindre. Nous avons tous des projets plus ou moins ficelés, nous allons faire la symbiose. Nous porterons cela comme un projet national avec ceux qui voudrons bien rentrer dans cette plateforme et accompagner le projet  », a-t-il complété.

 

 Cette plateforme d’échange d’idées est née quelques jours avant le forum de Bangui. Elle a pour but de contribuer au développement de la Centrafrique en suivant les exemples des dirigeants des années antérieures./

 

Annette Maelaine Malebingui.

Centrafrique/Bangui : Une nouvelle plateforme citoyenne pour le développement de la RCA

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com