Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

18 avril 2015 6 18 /04 /avril /2015 14:24


 

 

Bangui, 18 avril 2015 (RJDH)- L’ONG internationale Search for Common Ground a organisé une marche, ce samedi 18 avril. Les buts recherchés après cette activité, sont entre autres, la libre circulation des personnes et des biens sur l’avenue Koudoukou, dans le 3ème arrondissement et la facilitation de la communication entre les habitants des 8ème, 4ème et 3ème arrondissements.  

 

Environ un millier de personnes a envahi ce matin l’avenue Koudoukou en partant de l’avenue de l’indépendance dans le 4ème arrondissement, pour chuter au Km5 dans le 3ème. Des jeunes et personnes âgées marchaient, d’autres dans des bus, des taxis, taxi-moto et des véhicules des particuliers. Ils chantaient, criaient et dansaient. Plusieurs banderoles ont été confectionnées à l’occasion.   

 

Tout le long de la marche, les forces de maintien de l’ordre de la gendarmerie et de la Minusca encadrent les personnes venues pour la circonstance. Un hélicoptère de la Minusca faisait la ronde dans l’espace au fur et à mesure que la marche avançait vers le KM5.

 

Les musulmans qui n’ont pas pris part à la marche se sont mis debout lorsque les gens s’approchaient du km5. Des personnes qui ne se sont pas rencontrées pendant longtemps, se sont embrassées. Un musulman et un non musulman ont pleuré à chaudes larmes lorsqu’ils se sont retrouvés. « C’est un rêve ou une réalité ? C’est bien moi mon frère. Merci à Dieu », a répondu l’autre.

 

Selon une musulmane qui a requis l’anonymat, « que cette marche soit pour nous une solution durable et de libre circulation entre les habitants de tous les arrondissements. Je suis remplie de joie lorsque je vois mes frères et sœurs venir vers nous, qu’ils nous laissent aller librement vers eux aussi ».

 

Un conducteur de taxi a fait savoir qu’il est confiant de la réouverture de l’avenue Koudoukou qui a été pendant longtemps bloquée. « Je suis sûr qu’après cette manifestation, nous pouvons emprunter librement cet axe et sans peur », a-t-il suggéré.

 

Selon Belfort Gobou-Bivot, assistant en communication à l’ONG Search for Common Ground, l’objectif visé est de faciliter la libre circulation sur l’avenue Koudoukou. « Nous avons organisé cette marche dans le but de réunir la population de plusieurs arrondissements. Nous cherchons la libre circulation des personnes et des biens sur cette avenue », a-t-il dit.

 

Le point de chute a été au monument Koudoukou situé dans le 3ème arrondissement de la ville de Bangui.

 

L’avenue Koudoukou a été inaccessible après la crise de 2013 jusqu’à nos jours. La libre circulation des personnes et des biens a été compromise par des personnes en arme. Plusieurs structures ont mené des activités pour la réouverture de cet axe sans succès. / 

 

Auguste Bati-Kalamet.

Centrafrique/ Bangui : Une autre marche pour la cohésion sociale sur l’avenue Koudoukou

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com