Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

23 mars 2015 1 23 /03 /mars /2015 12:22

 

 

23/03/15 (Afrique Actualité)

 

Au moins une vingtaine de personnes ont péri samedi et dimanche dans des attaques attribuées à un groupe armé dans la région de Kaga-Bandoro à environ 340 kms dans le nord-centre du pays. Plusieurs villages sur l'axe Kaga Bandoro-Mbrès ont été la cible d'attaques.

 

Selon des sources locales, plusieurs dizaines de combattants ex Séléka associés aux Peuls armés s'en sont pris à des civils en représailles au vol de bétails des éleveurs par des miliciens Antibalaka présumés.

 

« Tout a débuté vendredi lors que ces Peuls ont constaté la disparition de leurs bœufs. Pour ces Peuls ce sont des Antibalaka qui ont volé leurs bétails », explique Auguste Magoussou, un habitant du village Ndenga dans la commune de Mbrés qui a fui les attaques pour se réfugier à Kaga-Bandoro centre.

 

« En représailles, ces Peuls se sont armés grâce à l'appui des ex-Séléka basés à Kaga-Bandoro, et ont ratissé 9 villages dans un rayon de 35 km dans la localité de Kaga-Bandoro (principale ville du centre-nord sous contrôle de l'ex-rébellion Séléka) » précise-t-il.

 

« Les assaillants, divisés en deux groupes, étaient lourdement armés. Ils ont d'abord fait incursion au village Kassaï, puis Ndenga avant de progresser sur Mbrés, Ndomete et Bagaza-Kako. Ils tuaient systématiquement tous ceux qu'ils croisaient sur leur chemin. Sur cet axe, ils ont tué 11 villageois, » explique la même source.

 

« L'autre groupe d'assaillants qui a emprunté l'axe inverse menant vers Dékoa en passant par le village Ngomango, a occasionné la mort d'au moins 9 personnes. »

 

Les ex-Séléka de Kaga-Bandoro qui déclinent toute implication dans cette attaque, pointent du doigt les éleveurs Mbororo (Peuls) armés qui ont agi eux-mêmes en représailles au vol de leurs troupeaux.

 

« Les Antibalaka sont partis emporter 6 troupeaux de bœufs appartenant à des éleveurs Mbororos après avoir tué 4 éleveurs. Ayant été alertés, ces Peuls se sont organisés pour attaquer les voleurs. Nous (Séléka), nous ne sommes pas associés à cette affaire », explique Mahouloud Moussa-Moctar, porte-parole de l'état-major de Séléka basé à Kaga-Bandoro.

 

Au moins 9 villages sont vidés de leurs habitants qui se sont massés pour l'instant à Kaga Bandoro centre, précisément au site de l'évêché. Dimanche matin, des villageois continuaient d'affluer vers ce site fuyant les attaques des hommes armés qui continuent de patrouiller les villages.

Une vingtaine de villageois tués dans le centre-nord de la RCA

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com