Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

30 mars 2015 1 30 /03 /mars /2015 20:14

 

 

 

 

 C’est le nom choisi par l’Union des Élèves, Étudiants et Stagiaires Centrafricains au Bénin (UEESCAB) pour ce tournoi de football débuté il y’a deux semaines dont la finale opposait hier 29 Mars 2015 les VETERANS (5ans et +) aux CADETS (4ans et -)  sur le terrain de la cité de « Houeyiho » de Cotonou.

 

Cette Initiative appréciée par l’ensemble des Élèves, Étudiants et Stagiaires centrafricains au Bénin, a connu la participation d’un millier de centrafricains. Plusieurs cadres et personnalités, invités par le président de l’UEESCAB, Thomas Joly NGBONGA, accompagné de son Chargé des Affaires Culturelles et Sportive G. OUIABONA, étaient au rendez vous.

 

Comme à la coutume des solennités nationales, la cérémonie a commencée par l’hymne national « la Renaissance », un sens inhabituel de patriotisme  pouvait se ressentir avec l’émotion générale qui a suivi

 

La foule venu suivre le match ainsi que les deux équipes finalistes ont reçu chacune un mot de bienvenu du Président de l’UEESCAB.

 

Dans son développement, le Président à mis l’accent sur l’importance de la Journée du 29 Mars qui en général n’est pas souvent  appréciée  à sa juste valeur par les Centrafricains de la Diaspora et en particulier ceux du Bénin, en faisant un petit rappel sur la date en question avant de donner le coup d’envoi du match.

 

Il faut noter que cette rencontre s’est déroulée dans une ambiance fraternelle et amicale, car tout le long du match les deux équipes ont surtout fait preuve de fair-play.

 

Le public a ainsi assisté aux séances de tir au but qui a permit aux CADETS de remporter sur un score de 5 buts contre 4.

 

Le trophée a été remis aux gagnants (CADETS) par le Président de l’UEESCAB, Mr Thomas Joly NGBONGA, qui a tenu féliciter les VETERANS qui n’ont pas aussi démérités au vu de leur prestation.

 

Selon Rodrigue MBESSE, un des spectateurs interrogé : «Durant le temps réglementaire et additionnel de cette finale, les 22 acteurs ont présentés aux publics un football très alléchant et  professionnel qui a reflété le score nul et vierge au coup de sifflet final, et en cette période post-crise il serait mieux que d’autres initiatives de PAIX & RECONCILIATION soient organisées par les plus grandes entités que sont LE CONSULAT et LA COMMUNAUTE qui malheureusement n’existe que de nom»

 

En fin de soirée, une collation était au rendez vous dans un coin de la place à Cotonou.

 

                                                                                                         Kaylee ADAMOU

Cotonou : TOURNOI  B. BOGANDA POUR LA PAIX ET LA RECONCILIATION EN CENTRAFRIQUE

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com