Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

3 mars 2015 2 03 /03 /mars /2015 17:19

 

 
 

Kembé, 3 mars 2015 (RJDH)- Les activités administratives de la ville de Kembé (sud-est), tardent à reprendre suite à la recrudescence de l’insécurité perpétrée par des hommes armés. Les activités scolaires tentent de commencé, toutefois on signale le manque des enseignants.

 

Joint par le RJDH, un auxiliaire de la justice, a fait savoir que la population de la ville de Kembé est abandonnée à sa triste sors. La plupart des autorités locales ont fui les exactions des hommes armés, pour se réfugier à Bangui et au Congo Démocratique. Les activités administratives tardent à reprendre. Les ravisseurs sévissent et effraient  les habitants de la ville et les environnants.

 

 « Les agents de l’Etat qui ont été affectés dans la Sous-préfecture de Kembé ne peuvent pas y aller parce que l‘insécurité perdure encore dans la ville. L’autorité de l’Etat est foulée au sol par des groupes armés», a déploré le témoin.

 

Il a souligné que, la libre circulation des personnes et biens est compromis par ces groupes armés. « Les habitants da ville ne vivent que dans la peur et la psychose. Toutes les activités menées par la population sont contrôlées par ces ravisseurs. Une partie de la population se retrouve au RDC », a-t-il ajouté.

 

La population appelle le gouvernement et les forces multinationales de restaurer la sécurité dans la sous-préfecture de Kembé et afin que les activités administratives reprennent. /

 

Auguste Bati-Kalamet.

Centrafrique/Kembé : L'insécurité entrave la reprise des activités administratives

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com