Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

2 mars 2015 1 02 /03 /mars /2015 20:17

 

 

 

Bangui,  02 mars 2015 (RJDH) --- Des femmes de différentes couches sociales, se préparent pour le prochain Forum de Bangui. Ces dernières se sont retrouvées ce lundi 2 mars 2015  au siège du parlement provisoire afin de définir les grandes lignes de recommandations qui vont être présentées lors de ce dialogue.

 

C'est en se basant sur la  résolution 1325 des Nations Unies qui demande l'implication de la femme dans le processus de règlement de conflit et de la consolidation de la paix, que  Eugenie Yarafa, ministre des Affaires sociales a justifié cette assise. « Les femmes centrafricaines se sont réunies pendant ce symposium pour identifier ensemble leurs priorités, leurs besoins qui sont spécifiques  parce que ce sont les principales victimes des différentes crises » a-t-elle expliqué.

 

S'agissant de l'implication de la femme centrafricaine dans le processus de la réconciliation, le membre du gouvernement a rappelé à la presse,  que ce sont  les femmes qui ont commencé le processus de réconciliation nationale depuis la signature des accords de cessations des hostilités en juillet dernier à Brazzaville.

 

« Et dans le cadre de ce processus qui continue à travers les consultations populaires à la base,  nous  nous sommes  dit qu'avant d’aller au Forum nationale, il va falloir préparer les femmes. Parce que nous venons des horizons différents. Et  il faut  que les femmes se réunissent, et nous avons un cadre qui nous permet de réfléchir, ce cadre c’est la résolution 1325 des Nation Unies sur la Femme Paix et Sécurité » a-t-elle ajouté

 

Des femmes venant des groupes minoritaires sont représentées dans cette assise par Danzouma Kéraféï Martine, la directrice du musée des peulhs. Celle-ci a présenté les attentes et les revendications des minorités.  La discrimination est le point essentiel de ces revendications. «  Nous devons bannir  la haine et abandonner les conflits confessionnels », a-t-elle suggéré.

 

Cette rencontre qui a commencé ce lundi 2 mars prendra fin le vendredi 6 mars prochain./

 

Thierry Messongo

Centrafrique/Bangui : Les femmes de Centrafrique se mobilisent pour le prochain Forum de Bangui

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com