Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

4 mars 2015 3 04 /03 /mars /2015 17:56

 

 

 

04/03/15 (Agence d'information d'Afrique centrale)

 

Ces produits alimentaires composés de riz, des haricots, d’huile végétale et d’autres aliments favorables à la réhabilitation nutritionnelle des enfants malnutris, sont destinés aux réfugiés centrafricains de Bétou dans la Likouala.

 

« Ce don américain est suffisant pour nourrir les réfugiés centrafricains pendant à peu près 2 mois. C’est une assistance qui servira à réduire le taux de mortalité parmi les réfugiés, c’est-à-dire, sauver des vies, réduire la souffrance d’une population déplacée et aider à maintenir les enfants dans un bon état nutritionnel »,a précisé le représentant du Programme alimentaire mondial(PAM) au Congo, David James Bulman.

 

Les vivres offerts par l’ambassade des Etats-Unis au Congo : 197 tonnes de riz, 120 tonnes de haricots, 167 tonnes d’huile végétales et de 10 tonnes de plumpy sup, destinés aux enfants atteints de la malnutrition, sont évalués à plus de 585 millions de francs CFA.

 

Selon l’ambassadeur des USA au Congo, Stéphanie Sullivan, ce geste s’inscrit dans le cadre du programme américain Food for peace, autrement dit, nourriture pour la paix, en vigueur depuis 1954. « Le Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés(HCR) et le PAM en collaboration avec le ministre des Affaires sociales, de l’action humanitaire et de la solidarité, font en sorte que la construction d’un nouveau centre nutritionnel soit achevée à Bétou. La donation des USA d’aujourd’hui comprend des aliments, tels que plumpy sup, qui sont spécifiquement conçus pour lutter contre la malnutrition aiguë et seront utilisés pour aider les enfants vulnérables à retrouver leur force », a confié la diplomate Stéphanie Sullivan.

 

D’après le HCR, plus de 22 000 réfugiés centrafricains sont installés sur le territoire congolais dont 17 000 cantonnés sur des sites de l’organisation onusienne à Bétou dans la Likouala. « Lorsqu’on reçoit 1 ou 2 visiteurs à la maison, c’est du travail. Mais ici nous sommes en train de nourrir 17000 visiteurs. Je vous assure que ceci est un travail énorme », a martelé David James du PAM.

 

Cette situation préoccupe également le gouvernement congolais qui, il faut le signaler, assume la grande part des charges. La ministre des Affaires sociales, de l’action humanitaire et de la solidarité, Emilienne Raoul, a estimé, quant à elle, qu’il est urgent de couvrir tous les besoins de ces réfugiés en situation de détresse: « il y a bien sûr l’alimentation, mais ces réfugiés ont aussi besoin d’une assistance médicale, de l’eau potable. C’est pourquoi, nous demandons aux partenaires de ne pas oublier ces aspects », a plaidé Emilienne Raoul.

 

Elle a par ailleurs souhaité qu’au lieu d’apporter chaque fois de la nourriture, « il faut aussi permettre aux réfugiés de pouvoir cultiver eux-mêmes la terre, et de devenir autonomes ».

 

Fiacre Kombo

Action humanitaire : 490 tonnes de vivres destinés aux réfugiés centrafricains

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com