Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

22 février 2015 7 22 /02 /février /2015 18:04

 

 

APA Bangui (Centrafrique) 2015-02-22 15:29:04 La conférence épiscopale de Centrafrique a lancé un appel aux chrétiens, à travers une lettre pastorale de faire acte de repentance en cette période carême en déposant dans leur paroisse toutes les armes qu’ils détiennent par devers eux.


Ce message des Evêques a été relayé dans toutes les paroisses de l'archidiocèse de Bangui lors de ce premier dimanche de carême.


L'objectif de cet appel est de contribuer au désarmement volontaire de la population avant qu'on ne procède au désarmement forcé réclamé par une majorité des Centrafricains conformément à la résolution 2149 du Conseil de sécurité des Nations Unies.

La résolution préconise un désarmement forcé des forces armées pour protéger la population par les casques bleus afin d'aller aux élections prévues pour le mois de juillet.

Le carême est une période de 40 jours de repentance ou de pénitence pour les chrétiens catholiques qui doivent demander pardon aux uns et autres pour se rapprocher de Dieu.


Pour la conférence épiscopale, les chrétiens centrafricains doivent saisir cette occasion pour désarmer non seulement leurs cœurs mais aussi procéder à un désarmement volontaire afin que la paix véritable qui dépend de Dieu arrive dans le pays.

Les Centrafricains doivent comprendre que la vraie paix ne dépend que d'eux même, la communauté internationale n'a pas une baguette magique pour ramener la paix, ont écrit les prélats.


Chaque chrétien doit dans sa famille, son quartier, son lieu de travail œuvrer pour un retour de la paix en Centrafrique pour cette période de carême, ont souhaité les Evêques.

Au mois de juin dernier l'ancien Premier Ministre Centrafricain André Nzapayeke avait lancé une opération de désarmement volontaire pareille à Bangui, malheureusement son appel n'était pas bien suivi, car peu de gens sont parvenus à déposer des armes dans les arrondissements.


Ce n'est pas la première fois qu'on procède à une opération de désarmement en Centrafrique. Le gouvernement centrafricain avec l'appui de la communauté internationale avait mené le désarmement en mettant en place un programme de Démobilisation Désarmement et Réinsertion des ex combattants pour mettre fin à des rebellions dans le nord du pays en 2011.

 
Ces combattants déposaient leurs armes en contrepartie d'un pécule. Beaucoup d'éléments des groupes armés attendent la reconduction de ce programme pour désarmer.

L'archevêque de Bangui, Mgr Dieudonné Nzapalainga, président de la conférence épiscopale de Centrafrique, une personnalité très influente dans le pays, voudrait à travers sa personnalité amener chacun des Centrafricains à contribuer pour le retour de la paix pendant ce moment de carême.

 

http://apanews.net/news/fr/article.php?id=817724#sthash.aX9pi3y1.dpuf

 

Les Evêques de Centrafrique appellent au désarmement en cette période carême

Partager cet article

Repost 1
Centrafrique-Presse.com